Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1244
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 45
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 11 Sep - 19:19

Rappel du premier message :

Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens





La secrétaire d’Etat ajointe américaine Victoria Nuland a jugé «totalement inadmissible  » l’intervention policière contre l’opposition en Ukraine, et appelé le pays à « sauver son avenir européen », à l’issue d’un entretien avec le président Viktor Ianoukovitch à Kiev.

« Je lui ai dit clairement que ce qui s’était passé la nuit dernière était absolument inadmissible dans un Etat démocratique », a déclaré Mme Nuland à la presse.


Le Figaro.



Vu sur Fdesouche.


Dernière édition par orné le Ven 12 Sep - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 5 Juil - 2:40

Christelle Néant Donbass SitRep n°47 ~ 1 juillet 2017 partie 1 sur 1



Quarante-Septième émission de la série des rapports de situation dans la République de Donetsk et Lougansk au regard de la présence et des bombardements orchestrés par les Forces Armées Ukrainiennes (F.A.U) essentiellement contre les zones d’habitations civiles.
Rapport offert par Christelle Néant de l’agence de presse DONi press ( https://dnipress.com/fr/)




Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué le samedi 1er juillet 2017 par vidéo conférence :

SITUATION MILITAIRE
00'55" - Bilan des bombardements de l'armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
02'38" - L'OSCE note l'absence d'armes lourdes ukrainiennes dans les zones de stockage
03'00" - Tentative d'attaque des FAU près de Vassilievka
03'51" - Un convoi de chars d'assauts ukrainiens arrive à Peski
04'52" - Informations sur les positions et armements des FAU obtenues grâce à un drone ukrainien abattu
05'31" - Nouveaux affrontements entre FAU et bataillons néo-nazis autour du pillage des civils du Donbass
11'09" - L'armée ukrainienne en plein délabrement
13'10" - Des soldats ukrainiens torturent des soldats de la RPL faits prisonniers
14'58" - Un officiel ukrainien reconnaît que c'est l'Ukraine qui est responsable de la mort de Motorola

SITUATION POLITIQUE / ACCORDS DE MINSK
16'28" - Commentaire d'Alexandre Zakhartchenko sur la « formule Macron »
17'56" - Évolution de la situation politique de la RPD et de la RPL à l'international

ÉVOLUTION DE LA SITUATION EN UKRAINE
22'20" - L'Ukraine pond une « loi hybride » pour faire face à une « guerre hybride »
28'22" - Les néo-nazis ukrainiens appellent à prendre de force les églises orthodoxes du patriarcat de Moscou

PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
30'23" - Groïsman prend ses désirs pour la réalité
31'28" - Déclarations contradictoires de Porochenko et d'un député concernant la Crimée

35'25" - Conclusion

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 12 Juil - 2:04

L’otan jette de l’huile sur le feu en Ukraine après la visite de son secrétaire général

par Hairon (son site)
mardi 11 juillet 2017




Jen Stoltenberg, le secrétaire général de l'OTAN s'est rendu en Ukraine hier, lundi 10 juillet 2017. Je m'attendais à du lourd, mais là j'avoue ne pas être déçu par ce représentant de la mort !

La déclaration commune entre lui et Porochenko, le dirigeant de la junte putschiste de Kiev vaut son pesant de cacahuètes ! Après les formules de politesse par rapport aux contributions de l'Ukraine vis-à-vis des contingents ukrainiens impliqués dans les guerres d'invasions de l'OTAN dans le monde, Jen Stoltenberg va nous gratifier de quelques perles dans cette conférences de presse dont seuls les atlantistes ont le secret.

Rappelant que le cessez-le-feu n'était pas respecté dans le Donbass, sans souligner que c'est le régime de Porochenko qui ne le respecte pas, il appelle à la mise en oeuvre des accords de Minsk 2 pour rétablir la paix dans la région. Ce perroquet de Washington nous parle des menaces que subissent les observateurs de l'O.S.C.E sur le terrain. C'est vrai, que parfois, dans les deux jeunes Républiques, les observateurs peuvent tomber sur des soldats faisant du zèle ou tout simplement, comme moi, n'aiment pas ces individus et les refoulent manu militari.

Vu leur inaction dans le Donbass après 3 années de guerre, où les civils continuent de payer le prix du sang, je peux comprendre, sans l'approuver, le comportement de certains soldats vis-à-vis de l'O.S.C.E.

Pas plus tard qu'hier soir, deux civils vivant pacifiquement dans leur maison dans le sud-ouest de Donetsk, ont été blessés suite à un bombardement perpétré par l'artillerie du régime de Kiev.

https://dan-news.info/obschestvo/obstrelom-vsu-na-zapade-donecka-raneny-dvoe-mirnyx-zhitelej-istochnik.html

Ce n'est pas de bol, mais un obus s'est invité chez eux...

Mais le clou du spectacle, je n'ai pas d'autre mot concernant cette mascarade, c'est la déclaration de Stoltenberg demandant l'évacuation des milliers de soldats russes présents dans le Donbass ! Dans le genre foutage de gueules, l'OTAN est médaille d'or olympique !

Depuis le temps que je suis dans le Donbass, sans vouloir me vanter, les troupes russes je les aurais vu. Ce fauteur de guerre de Stoltenberg est venu à Kiev uniquement pour souffler dans les braises d'un conflit chaud bouillant, mais certainement pas pour apporter le moindre début de réponse pour que la paix s'installe dans cette région du monde. Mythomane ? Non ! Factuel ! Libye, Irak, Somalie, Syrie, etc etc

Partout où ils passent, ces gens-là sèment la mort et la désolation, tel un BHL dans un salon du livre ! Il paraît que l'Ukraine est un pays indépendant ? Super ! Je suis heureux de l'apprendre. Sauf que...la junte putschiste passe le plus clair de son temps à se prostituer à Bruxelles, Washington Berlin, Paris ou Ottawa ! Sans parler du F.M.I ou de la banque mondiale...C'est beau l'esprit d'indépendance à la sauce...amère...de l'OTAN. Je ne vous cacherai pas qu'après les déclarations de ce V.R.P de la guerre demandant l'évacuation de soldats russes imaginaires dans le Donbass, l'avenir me semble de plus en plus sombre.



Ce qui m'attriste le plus, c'est qu'en Europe de l'ouest, la population ne voit rien arriver ! Quel gâchis..

Peut-être qu'une fois, dans une obscure gare d'un pays de l'est qu'il n'aurait pas su situer sur une carte, le Français, Belge etc ouvrira les yeux ? Il sera trop tard malheureusement pour nous tous, et les marchands de canons et leurs amis de la finance internationale pourront se frotter les mains. La grande boucherie pourra commencer et les peuples une fois de plus trépasseront...

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

Mon blog sur l'Ukraine et le Donbass libre :


https://peupleslibres-nouvelle-russie.blogspot.com/

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 31 Juil - 3:33

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 29 juillet 2017…



Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, en partenariat avec Thom Aldrin d’Eveil Français TV, vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.


Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué le samedi 29 juillet 2017 par vidéo conférence :


SITUATION MILITAIRE
00’48 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
04’09 » – L’OSCE note l’absence d’armes lourdes ukrainiennes dans les zones de stockage
04’54 » – Innovations de l’armée ukrainienne pour exterminer la population du Donbass
07’03 » – Des soldats ukrainiens débarquent saouls sur le territoire de la station d’épuration de Donetsk
10’57 » – Les soldats ukrainiens refusent d’aller se battre et sabotent les ordres

SITUATION POLITIQUE / ACCORDS DE MINSK
12’41 » – Paris et Berlin veulent que l’échange des prisonniers ait lieu avant la fin de l’année

SITUATION EN RPD
14’26 » – Alexandre Zakhartchenko prend personnellement en main le problème des files d’attente aux postes frontières et aux points de passage de la ligne de front
18’34 » – L’Ukraine coupe l’approvisionnement en électricité de la RPD venant du territoire ukrainien

ÉVOLUTION DE LA SITUATION EN UKRAINE
21’10 » – Porochenko retire sa nationalité ukrainienne à Saakachvili
28’29 » – Deux humoristes russes dévoilent l’étendue de la corruption en Ukraine

PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
31’58 » – Le seul navire ukrainien à avoir quitté la Crimée après sa réintégration au sein de la fédération de Russie est réparé aux frais de ses marins

34’20 » – Conclusion

Source ; DoniPress

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1244
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 45
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Ven 11 Aoû - 19:20

Aggravation des tensions dans le Donbass – Les FAU tirent deux fois plus d’obus et font trois fois plus de morts que la semaine passée



Dans le Donbass, les semaines se suivent et ne se ressemblent pas tout à fait. Malgré le calme apparent, la semaine qui vient de s'écouler marque clairement une tendance à l'aggravation des tensions le long de la ligne de front.

Si le nombre de violations du cessez-le-feu de la part de l'armée ukrainienne sur la République Populaire de Donetsk (RPD) a très légèrement baissé d'une semaine à l'autre passant de 407 à 342, l'intensité de ces violations a par contre augmenté, et pas qu'un peu.

Il suffit de regarder le nombre d'obus d'un calibre interdit par les accords de Minsk qui ont été tirés par l'armée ukrainienne pour s'en rendre compte : 1 692 obus d'artillerie, de mortier ou de chars d'assaut ont été tirés cette semaine, contre « à peine » 744 la semaine passé. Plus du double.

Ces bombardements ont détruit ou endommagé 21 habitations (plus du triple de ma semaine passée), et fait six morts (dont un civil) et trois blessés (dont un civil). Il faut y rajouter un mort parmi les civils, tué par une mine installée par un groupe de sabotage-reconnaissance ukrainien près de Dokouchaevsk. Un bilan sanglant, avec trois fois plus de morts que la semaine passée.

L'armée ukrainienne s'est particulièrement acharnée cette semaine sur Dokouchaevsk et sur les districts de Kirovskyi et Petrovskyi à Donetsk. La nuit dernière, lors du bombardement de ce district, l'armée ukrainienne a même délibérément tiré sur les pompiers alors que ceux-ci venaient éteindre les incendies déclenchés par les bombardements. Deux maisons, et plusieurs bâtiments ont été endommagés par les obus.

Malgré les tirs à l'arme légère dont ils étaient les cibles, les pompiers ont fait leur travail, et n'ont eu heureusement à déplorer aucune victime. Par contre deux de leurs camions ont été endommagés. Ce genre de méthode de la part de l'armée ukrainienne en dit long sur les « valeurs » que ces soldats défendent.

L'armée ukrainienne semble bien décidée à reprendre les hostilités à grande échelle, et à faire un maximum de dégâts et de victimes par la même occasion. Le tout dans le silence assourdissant de l'Allemagne et de la France, pourtant garants des accords de Minsk, sur lesquels l'Ukraine s'assoit ouvertement de plus en plus.

Christelle Néant

Source : DonnyPress

Dimitri de Kochko Crimée N2 du 7 aout 2017 et Sanctions anti-russes N3 du 8 aout 2017 …

L'excellent journaliste Dimitri de Kochko qui a voulu garder son intégrité morale et professionnelle intacte, s'est malheureusement confronté à la doxa atlantiste du milieu journalistique occidental qui ne supporte plus la moindre contradiction à son discours dominant.

Jugé péremptoirement trop favorable a la "propagande" russe, il fut discrètement black-listé des que le role de bad boy qu'on lui faisait jouer, à son corps defendant, ne suffisait plus pour tenter de discréditer la Russie aux yeux des téléspectateurs.

Eveil Français TV, sensible au travail de bons mais bien trop rares journalistes, scandalisé par le traitement qu'il continu de subir de la profession, a décidé de lui offrir sa tribune médiatique.

Eveil Français tient ainsi a contrecarrer la stratégie infecte qui le vise, alors que sa rigueur à tous point de vue, est un exemple pour tout jeune journaliste à une époque de trouble profond ou le mensonge tient lieu de vérité indiscutable.

Dimitri reviendra aussi souvent qu'il le souhaite pour nous offrir sa vision et son analyse sur bien des sujets importants !!

********************************************************




Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 3 Oct - 1:14

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 30 septembre 2017…

Citation :
Pour ne pas perdre le fil sur la situation du Donbass..



Cinquante-neuvième émission de la série des rapports de situation dans la République de Donetsk et Lougansk au regard de la présence et des bombardements orchestrés par les Forces Armées Ukrainiennes (F.A.U) essentiellement contre les zones d'habitations civiles. Rapport offert par Christelle Néant de l'agence de presse DONi press ( https://dnipress.com/fr/)


[b]Liens complémentaires d'information :

- Statistique sur le nombre de personnes ayant marché sur une mine anti-personnel depuis la mi-2015 : 5 284 dont 81 enfants ! 85 personnes sont devenues invalides dont 13 enfants.: https://dninews.com/article/least-53-...
- La mission de l'OSCE a montré une photo prise par l'un de ses drones, sur laquelle on voir clairement que des pièces d'équipement militaire ukrainien (21 pièces) sont déployés près de maisons civiles !: https://dninews.com/article/osce-fina...
- les postes d'observation du Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination du cessez-le-feu (CCCC) continuent d'être pris pour cible par l'armée ukrainienne. A 14 reprises en 2 mois: https://dninews.com/article/jccc-obse...
- La loi sur l'enseignement (pour rejeter sciemment la langue russe) signée par Porochenko a suscité l'indignation du chef de la diplomatie hongroise qui a promis d'empêcher l'adhésion de l'Ukraine à l'UE.: https://fr.sputniknews.com/internatio...
- la société d'état Ukrinmash, qui d'après les preuves recueillies par Amnesty, aurait fourni en 2014 au Soudan du Sud des milliers de mitrailleuses, de mortiers, de lance-roquettes et de munitions qui ont servi à tuer des milliers de civils.: http://tass.com/world/967420
- Au conseil régional de Kiev, les députés se sont tapé sur la gueule joyeusement pour cause de désaccord politique: https://fr.sputniknews.com/insolite/2...

************************************************************

Sommaire:

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué le samedi 30 septembre 2017 par vidéo conférence :

SITUATION MILITAIRE
01'11" - Bilan des bombardements de l'armée ukrainienne lors de la semaine écoulée et récapitulatif depuis la signature de Minsk
I 03'46" - Redéploiement d'armes lourdes des FAU près de la ligne de front
05'09" - L'OSCE prouve que les soldats ukrainiens utilisent les civils comme boucliers humains
06'49" - L'armée ukrainienne vise les postes d'observation du CCCC
08'40" - Situation désastreuse au sein de la 92e brigade des FAU RPD
12'31" - Cérémonie d'ouverture du centre représentatif de la RPD en France
14'15" - Arrestation de suspects concernant l'attentat contre le ministre des Finances
15'02" - Augmentation des retraites et autres aides financières accordées par la RPD
ÉVOLUTION GÉNÉRALE DE LA SITUATION EN UKRAINE
18'28" - L'Ukraine voit s'éloigner son avenir européen à cause de la loi sur la langue d'enseignement
21'36" - Scandale autour de livraisons illégales d'armes au Soudan du Sud par l'Ukraine
23'14" - Explosion d'un entrepôt de munitions à Kalinovka
PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
31'42" - Rixe au conseil régional de Kiev : un député mis KO
36'08" - Conclusion

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 23 Oct - 1:04

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) - 20 octobre 2017



Chaque semaine, Christelle Néant de l'agence DONi Press, en partenariat avec Thom Aldrin d'Eveil Français TV, vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l'Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué le vendredi 20 octobre 2017 par vidéo conférence :



SITUATION MILITAIRE
01'06" - Bilan des bombardements de l'armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
02'20" - Redéploiement d'armes lourdes des FAU près de la ligne de front
03'11" - Nouveaux déploiements de mercenaires et de snipers étrangers côté ukrainien
04'09" - Situation désastreuse au sein de la 128e brigade des FAU
06'31" - Nouveaux affrontements destructeurs entre unités des FAU et régiment Azov à Marioupol

ÉVOLUTION GÉNÉRALE DE LA SITUATION EN UKRAINE
07'35" - Lancement du Maïdan 3.0 à Kiev, le Mikhomaïdan
22'37" - La banque Rothschild décroche un appel d'offre pour privatiser le système de transport gazier en Ukraine
29'55" - Grève des mineurs ukrainiens qui exigent le paiement des arriérés de salaire

PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
32'12" - Kiev et la tactique de la meute de loups contre la flotte russe de la Mer Noire
35'52" - Porochenko déclare que dans le futur un Ukrainien pourrait être secrétaire général de l'OTAN

38'11" - Conclusion

Source : Donipress

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1244
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 45
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 20 Nov - 16:28

Entretenir plus de bains de sang en Ukraine, par James W. Carden

Source : James W. Carden, Consortium News, 14-10-2017

Aux USA, les libéraux qui haïssent la Russie et les néoconservateurs se joignent pour viser à plus de guerres en Ukraine, alors que les perspectives de résolution pacifique et rationnelle s’étiolent, explique James W. Carden.[/color]

En janvier dernier, le sénateur John McCain a conduit une délégation avec son comparse de longue date le sénateur Lindsey Graham, à un contingent de troupes ukrainiennes non loin de la ligne de front à l’Est de l’Ukraine. En présence du président ukrainien Petro Poroshenko, Graham a dit aux soldats : « votre combat est notre combat… 2017 sera l’année de l’offensive. Nous allons tous rentrer à Washington et nous allons faire pression contre les Russes. »


Le symbole néo-nazi Wolfsangel sur une bannière en Ukraine.

McCain a promis aux troupes assemblées : « nous ferons tout ce que nous pouvons pour vous procurer ce dont vous avez besoin. »

Quand on examine les longues carrières des deux sénateurs républicains, il est difficile d’échapper à la conclusion de la blague que McGeorge Bundy a dit au célèbre chroniqueur de la Guerre Froide Joe Alsop« qu’il ne l’avait jamais vu se rendre nulle part où le sang pouvait couler d’où il ne soit jamais revenu en demandant plus de sang » – s’applique entièrement à McCain et à Graham.

En effet, la loi du mois dernier sur l’autorisation de la Défense nationale montre que – à défaut d’autre chose – McCain et Graham peuvent tenir parole : le projet de loi récemment voté sur les crédits de défense prévoit 500 millions de dollars, dont « une assistance défensive fatale » à Kiev faisant partie des 640 milliard de dollars de dépenses globales.

L’aide arrive à point nommé pour le président ukrainien Porochenko, dont la cote de popularité tourne autour de 16%. Dans le but d’éviter la possibilité d’un coup d’État d’extrême droite, Porochenko en revient à frapper les tambours de guerre, promettant, eh bien, plus de sang.

Dans un discours peu couvert à l’Académie militaire américaine de West Point le 19 septembre, Porochenko a promis que « les armes américaines nous aideront à libérer le Donbass et à récupérer les territoires ukrainiens ». Il a également noté que l’Ukraine dépensait environ 6% de son PIB « Une somme », a-t-il observé, « beaucoup plus important que les exigences pour les membres de l’OTAN ».

Clairement, la condamnation par Washington des gouvernements qui mènent la guerre « contre leur propre peuple » reste sélective, en fonction de qui commet le meurtre et qui meurt. Dans ce cas, il semblerait que les Ukrainiens russophones ne comptent simplement pas.

En plus de promettre une guerre plus large dans le Donbass, Porochenko a promis à plusieurs reprises qu’il essayera de devenir membre de l’OTAN. En août, lors d’une visite du secrétaire américain à la Défense James Mattis, Porochenko a déclaré : « Notre caravane ukrainienne est en marche et nous avons une route à parcourir : une large autoroute euro-atlantique menant à l’adhésion à l’Union européenne et à l’OTAN. »

Les violations des droits de l’homme de l’Ukraine

Il y a un certain nombre d’objections à un autre cycle d’expansion de l’OTAN. Comme je l'ai rapporté en février 2015 : « Le gouvernement [ukrainien] actuel a, selon des organisations qui ne peuvent guère être qualifiées de sympathisantes du Kremlin (Human Rights Watch, Amnesty International, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), commis des crimes de guerre dans sa tentative de battre les séparatistes soutenus par la Russie dans le Donbass. […] La principale considération de l’OTAN ne devrait pas être de savoir si l’OTAN rendra l’Ukraine plus sûre, mais si l’Ukraine rendra l’OTAN plus sûre. La réponse est évidente. »


Symboles nazis sur les casques portés par les membres du bataillon Azov d’Ukraine. (filmé par une équipe de tournage norvégienne et diffusé à la télévision allemande)

Il est vrai que le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a insisté, aussi récemment que ce mois-ci dans les médias nationaux russes, que l’OTAN n’envisageait pas l’adhésion de l’Ukraine, disant à Sputnik : « Il n’y a pas de plan d’action pour l’adhésion sur notre agenda ». Stoltenberg a également déclaré, comme il l’a fait lors d’un discours devant le parlement ukrainien en juillet, qu’il croit que l’Ukraine « a le droit de choisir ses propres arrangements de sécurité », notant ensuite que « le mois dernier, l’OTAN a accueilli le Monténégro comme 29e membre de notre Alliance. Cela montre que la porte de l’OTAN reste ouverte. »

Donc, le problème ne semble pas disparaître.

La pression de Porochenko pour rejoindre l’OTAN, qui se déroule dans le contexte de relations s’aggravant entre les États-Unis et la Russie, ignore, peut-être délibérément, l’une des principales causes du bourbier dans lequel se trouvent Kiev et Moscou. La crainte de Moscou, qui n’était pas infondée, était que l’Ukraine puisse rejoindre l’OTAN, ce qui a contribué à déclencher la crise ukrainienne début 2014.

Dans les semaines qui ont précédé l’annexion de la Crimée par la Russie (et juste un peu plus d’un mois avant le début des hostilités dans le Donbass), trois anciens présidents ukrainiens (Leonid Kravtchouk, Leonid Koutchma et Viktor Youchtchenko) ont appelé le régime post-Maïdan à renoncer à l’accord de Kharkiv de 2010 qui a permis à la Russie de baser sa flotte navale dans la mer Noire en Crimée (en échange d’un rabais sur le gaz naturel russe).

Il n’est peut-être pas déraisonnable que cette dernière action, en plus des protocoles de politique étrangère et de sécurité intégrés dans l’accord d’association avec l’Union européenne (signé en juin 2014 par Porochenko), conduise le gouvernement russe à soupçonner à tout le moins que l’OTAN pose les bases pour une absorption éventuelle de l’Ukraine dans l’alliance.

En effet, le lancement par Kiev de son « Opération antiterroriste » violente et aveugle contre le Donbass – avec pour effet d’intimider et d’aliéner des citoyens russophones par ailleurs loyaux dans l’est du pays – a certainement joué un rôle dans la décision du Kremlin de venir à l’aide des rebelles plus tard dans l’été 2014 et encore à Debaltseve au début de l’année suivante.

Des options moins dangereuses

Une alternative raisonnable à l’adhésion à l’OTAN serait un traité sur le modèle du Traité d’État autrichien de 1955, qui était un accord conclu entre les quatre puissances d’occupations de la fin de la Seconde Guerre mondiale (États-Unis, URSS, Grande-Bretagne et France) qui garantissait à l’Autriche son indépendance « Avec la compréhension », selon le Département d’État américain, « que l’État autrichien nouvellement indépendant déclarerait sa neutralité, créant une zone tampon entre l’Est et l’Ouest », signifiant qu’il ne rejoindrait ni l’OTAN ni les pays soviétiques sous le traité de Varsovie.


Le président anti-russe de l’Ukraine, Petro Poroshenko, s’exprimant devant le Conseil de l’Atlantique en 2014. (Crédit photo: Conseil de l’Atlantique)

Charles Bohlen, le diplomate américain légendaire qui a servi comme ambassadeur à Moscou de 1953-57, a rappelé dans ses mémoires « Témoin de l’Histoire » que, en ce qui concerne le Traité d’État autrichien, il croyait « que les dirigeants du Kremlin, et probablement les chefs militaires soviétiques, décidèrent qu’une Autriche véritablement neutre avait plus de valeur pour la Russie soviétique que l’entretien d’un pays divisé où l’Armée rouge n’occuperait qu’une petite moitié. »

La situation dans l’Autriche d’après-guerre – occupée par l’Est et l’Ouest – n’est pas parfaitement analogue à la situation actuelle en Ukraine, mais il semble y avoir des leçons à retenir de l’intuition de Bohlen, que les motifs du Kremlin pourraient inspirer la diplomatie occidentale.

Mais au lieu d’essayer de mettre en œuvre l’accord de paix de Minsk (qui demande que le Donbass reste en Ukraine mais avec une plus grande autonomie vis-à-vis de Kiev) ou de chercher une alternative raisonnable aux questions de sécurité nationale,qui sont bien sûr pressantes et embarrassantes, Porochenko continue de sonner l’alarme sur une autre, cette fois illusoire, invasion russe.

Dans un récent discours devant le parlement ukrainien, Porochenko a affirmé « qu’il y a de plus en plus de preuves que la Russie se prépare à une guerre offensive de dimension continentale. »

Pourtant, le danger n’est peut-être pas aussi clair et aussi présent que Porochenko l’a décrit. Comme l'a observé Mary Dejevesky du journal anglais The Independant : « L’OTAN elle-même avait organisé des exercices dans la mer Noire et avant cela dans et autour des confins ouest de l’Ukraine. Qui, doit-on se demander ici, menace qui ? »

En effet, si la Russie était sur le point de lancer une guerre terrestre en Europe de l’Est, aurait-elle réduit son budget de défense de 25% à 48 milliards de dollars par an, comme l’a annoncé récemment le Kremlin?

Aussi difficile que cela puisse être de le croire pour notre solide bande de nouveaux guerriers de la Guerre froide (dont quelquesuns n’ont guère de connaissances au sujet des relations américano-russes sur lesquelles ils décident si souvent de pérorer), la pression pour un règlement pacifique en Ukraine ne vient pas de Washington, mais de Moscou et de Berlin.

Néanmoins, l’impasse persiste : une résolution du conflit ukrainien – à travers la mise en œuvre des accords de Minsk, ainsi qu’un règlement des problèmes de sécurité en suspens de toutes les parties en conflit – semble rester tragiquement hors d’atteinte.

James W. Carden a servi comme conseiller sur la politique de la Russie au Département d’État américain. Actuellement auteur au magazine The Nation, son travail a été publié dans le Los Angeles Times, Quartz, The American Conservative et The National Interest.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 5 Déc - 2:17

L'initiative chinoise vue depuis l'Ukraine



L’Institut Schiller vient de donner une conférence internationale à Francfort sur les Nouvelles Routes de la soie, intitulée: « Réaliser les rêves de l’humanité », les 25-26 novembre derniers.



___________________________________________________________________

Christelle Néant - Donbass SitRep n°67 ~ 2 décembre 2017 partie 1 / 1



Soixante-septième émission de la série des rapports de situation dans la République de Donetsk et Lougansk au regard de la présence et des bombardements orchestrés par les Forces Armées Ukrainiennes (F.A.U) essentiellement contre les zones d'habitations civiles. Rapport offert par Christelle Néant de l'agence de presse DONi press ( https://dnipress.com/fr/) Calendrier 2018 Donbass pour aider Christelle Néant dans son travail et continuer de nous informer : http://www.lulu.com/shop/christelle-n...


SITUATION MILITAIRE

01'00" - Bilan des bombardements de l'armée ukrainienne lors de la semaine et du mois écoulés
04'02" - Présence d'armes lourdes près de la ligne de front
04'51" - L’armée ukrainienne prête à occuper deux villages de plus dans la zone grise et l’OSCE incapable d’envoyer une patrouille sur place
13'12" - Le conflit entre le SBU et les FAU dégénère en massacre sur les nouvelles positions
15'20" - Affrontements entre FAU et unités de mercenaires étrangers
16'42" - Secteur Droit menace la population du Donbass de génocide

ACCORDS DE MINSK
22'10" - Les officiels ukrainiens essayent de se débarasser des accords de Minsk

PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
26'10" - La RPD et la RPL mettent le bazar à Lvov
28'15" - La Crimée transforme un spot de la BBC en crise d'hystérie à Kiev

30'22" - Conclusion

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Ven 5 Jan - 0:25

Les racines nazies du conflit ukrainien



Peu d’Américains comprennent l'histoire horrible derrière les mouvements néo-nazis, qui ont acquis un pouvoir important dans le régime ukrainien actuel soutenu par les États-Unis. La propagande occidentale a fait d’extrême droite les « bons gars » contre les « méchants gars » russes, comme Jonathan Marshall l'explique.

Par Jonathan Marshall

Le dernier numéro de la revue Foreign policy, l'une des principales revues dans son domaine, offre deux pages de reportage photo sur « ce qu’il y a à voir, faire et acheter » à Lviv, une ville pittoresque dans l'Ouest de l'Ukraine. « Au milieu de la tourmente qui a secoué l'Ukraine au cours des deux dernières années, » l'article parle avec animation, « Lviv a résisté fermement comme un bastion de la culture nationale, la langue et l'identité. »

C'est une façon de le dire. Une autre façon, moins charitable, serait de noter que Lviv est depuis près d'un siècle, le terreau du nationalisme ukrainien extrême, générant des mouvements terroristes, un antisémitisme enragé, et des organisations politiques ouvertement pro-Nazies qui continuent à polluer la vie politique du pays.

Sur les belles rues pavées, admirées aujourd'hui par les touristes coulait le sang de près de 4 000 Juifs qui ont été massacrés par les habitants en 1941, pendant l'occupation allemande. Ils ont été encouragés par l'Organisation des Nationalistes ukrainiens (OUN), organisation radicale, dont le fondateur et chef en temps de guerre est aujourd'hui un héros national pour beaucoup de ses compatriotes.

Le 28 avril 2011, le 68e anniversaire de la formation d’une division Waffen-SS ukrainienne, des centaines de personnes ont défilé dans Lviv, avec le soutien de membres du conseil municipal, scandant des slogans comme « Une race, une nation, une Patrie ! »

Deux mois plus tard, les habitants ont célébré le 70e anniversaire de l'invasion allemande « comme une fête populaire, où les parents avec de jeunes enfants ont dressé des drapeaux à des reconstitueurs en uniformes SS », selon l’historien Américano-Suédois connu Per Anders Rudling.

Plus tard dans l'année, des députés d'extrême-droite d'une ville proche du district de Lviv « ont renommé une rue appelée à l’époque soviétique « rue de la Paix » qu’ils ont remplacé par le nom du bataillon Nachtigall [le Rossignol], une unité nationaliste ukrainienne impliquée dans le meurtre de masse des Juifs en 1941, en soutenant que la « Paix », est un vestige des stéréotypes soviétiques. »

De telles vérités dérangeantes sont rarement diffusées dans les médias Occidentaux, mais elles sont importantes pour au moins deux raisons. Elles aident à expliquer les récents bouleversements violents et anti-démocratiques qui ont fait de l'Ukraine le champ de bataille d'une nouvelle et dangereuse guerre froide entre l'OTAN et la Russie. Et elles devraient inciter les Américains à réfléchir sur la contribution de leur propre pays à l'extrémisme politique récent en Ukraine, qui remonte au début de l’ère qui a suivi la Seconde Guerre Mondiale, lorsque la CIA a financé d’anciens collaborateurs Nazis pour aider à déstabiliser l'Union Soviétique.

Le groupe révolutionnaire, ultra-nationaliste OUN a été fondé en 1929 pour se débarrasser de la domination polonaise et créer l'Ukraine comme un État indépendant. Il a brûlé la propriété des propriétaires terriens Polonais, pillé les biens du gouvernement pour obtenir des fonds, et assassiné des dizaines d'intellectuels et de fonctionnaires, y compris le ministre polonais de l'Intérieur, en 1934.

Une faction particulièrement radicale, connue sous le nom d'OUN-B, a opéré une scission, en 1940, sous la direction d’un jeune énergumène, Stepan Bandera, qui a étudié à Lviv. Elle bénéficiait pendant la seconde Guerre Mondiale d'un soutien d’un fonctionnaire de la police secrète soutenue par la Gestapo, Mykola Lebed. Lebed, avait été précédemment condamné avec Bandera par les autorités polonaises pour le meurtre de leur ministre de l'Intérieur, et deviendra tristement célèbre pour son implication dans la torture et le meurtre des Juifs pendant la guerre.

L’OUN-B de Bandera a étroitement collaboré avec le service de renseignement allemand de l’étranger, l'Abwehr, pour former une légion ukrainienne dirigée par les Allemands. Le 30 juin 1941, quelques jours à peine après l'invasion par Hitler de l'URSS, l'OUN-B a déclaré un état ukrainien indépendant avec Lviv comme capitale. Lebed a servi comme ministre de la Police du gouvernement de collaboration.

Dans les jours qui ont suivi, le bataillon Nachtigall de l’OUN-B est ses sympathisants civils ont apparemment abattu plusieurs milliers de Juifs et d’intellectuels polonais avant de se déplacer pour rejoindre les forces allemandes sur le front de l'Est. À Lviv, 3 000 Juifs de plus ont été bientôt assassinés par un escadron de la mort SS en dehors de la ville. Les publications de l'OUN ont appelé cela des « jours exaltants ».

Bien que l'OUN, dans une lettre à Adolf Hitler, a accueilli officiellement la « consolidation du nouvel ordre ethnique en Europe de l’Est » et la « destruction de l'influence séditieuse Judéo-Bolchevique » le dirigeant Nazi a rejeté leurs ambitions nationalistes et finalement interdit l'OUN.

Les Allemands ont emprisonné Bandera. Son organisation est entrée dans la clandestinité, formant l'Armée Ukrainienne Insurgée (UPA). Les unités de l'UPA ont affronté les Nazis à l'occasion, ont combattu l'Armée Rouge beaucoup plus souvent, et se sont lancées dans le « nettoyage ethnique » de milliers de Polonais et de Juifs. (Plus rarement, les membres de l'OUN ont sauvé quelques habitants juifs aussi.)

Ils ont aussi tué des dizaines de milliers de compatriotes ukrainiens, dans le but de dicter l’avenir politique de la région. De nombreux membres de l'OUN ont aussi directement rejoint les groupes de la police et de la milice financés par la Waffen-SS. Bandera lui-même a été libéré par les Allemands en 1944 et a reçu des armes pour résister à l'Armée Rouge qui avançait.

Après la guerre, l'OUN a continué sa bataille perdue pour l'indépendance. Les forces soviétiques ont tué, arrêté ou déporté plusieurs centaines de milliers de membres, de proches ou de partisans de l'UPA et de l'OUN. Bandera a été assassiné par le KGB à Munich en 1959. Mais le nationalisme de droit a connu un regain de popularité après que l'Ukraine ait obtenu son indépendance en 1990-91, alimenté par ceux qui avaient émigré en Occident et qui étaient restés fidèles à l'OUN-B et à la mémoire de Bandera.

La ville de Lviv, en particulier, a lancé le renouveau du culte de Bandera. En 2006, elle a transféré sa tombe dans une zone spéciale du cimetière communal, dédiée aux victimes des luttes de libération nationale de l’Ukraine. Elle a érigé une statue qui lui est dédiée et créé un prix en son honneur.

Enfin, en 2010, le président ukrainien, Viktor Iouchtchenko (qui a pris le pouvoir lors de la Révolution Orange soutenue par les États-Unis), a fait de Bandera un Héros de l'Ukraine pour « avoir défendu les idées nationales et s’être battu pour un état ukrainien indépendant. » Le Centre Simon Wiesenthal et d'autres groupes anti-fascistes ont condamné cet honneur, qui a été annulé un an plus tard par une cour ukrainienne.

L'un des héritages de Bandera fut la création du parti Social-Nationaliste, un parti ultra nationaliste, à Lviv en 1991.

« Comme symbole du parti, fut choisie une image en reflet du soi-disant Wolfsangel, le crochet à loup, qui a été utilisé par plusieurs divisions SS et, après la guerre, par des organisations néo-Nazies » note Rudling. « Le parti a organisé une garde paramilitaire et recruté des skinheads et des hooligans dans ses rangs. »

En 2004, il s'est rebaptisé Svoboda et a abandonné ses symboles SS. Néanmoins, le nouveau dirigeant de Svoboda a félicité l'OUN et l'UPA pour avoir résisté contre « les Juifs et les autres rebuts, qui voulaient s'emparer de notre état ukrainien. » Il a été décoré par des vétérans d’une division Waffen-SS ukrainienne et a défendu la cause du garde ukrainien des camps de la mort, Ivan Demjanjuk. Son conseiller idéologique a organisé un groupe de réflexion appelé « Centre de Recherche Politique Joseph Goebbels » en 2005.

Svoboda est devenu le plus grand parti à Lviv en 2010 et jouit aujourd'hui d'une forte influence au niveau national. Il a également étendu son influence en s'alliant avec d'autres partis d'extrême droite et des partis fascistes en Europe.

Plus important pour la compréhension de la crise actuelle entre l’Est et l’Ouest, Svoboda a fourni de nombreuses troupes de choc qui ont transformé les manifestations de la place Maïdan à Kiev en confrontation violente avec les forces du gouvernement et a finalement précipité le coup d’État contre le Président Viktor Ianoukovitch, au début de 2014. Les dirigeants de Svoboda ont obtenu des postes importants dans le gouvernement post-Ianoukovitch, y compris celui de chef de la sécurité nationale.

Les militants de Svoboda de Lviv, ont joué un rôle important dans le violent coup d’État. Dans une histoire pour Consortiumnews.com, le journaliste Robert Parry a cité un « profil d’intérêt humain » dans le New York Times, d'un manifestant ukrainien nommé Iouri Martchouk, un chef de file de Svoboda de Lviv, qui a été blessé sur la place du Maïdan. Parry a poursuivi :

« Sans fournir… le contexte, le Times mentionne que des militants de Lviv ont pillé un dépôt d'armes du gouvernement et envoyé 600 militants par jour pour se battre à Kiev. Martchouk a également décrit comment ces militants bien organisés en brigades paramilitaires de 100 combattants de chacune, ont lancé l’attaque fatidique contre la police le 20 février, la bataille où Martchouk a été blessé et où le nombre de décès a soudainement grimpé à des dizaines de manifestants et une dizaine de policiers.
Martchouk a dit plus tard qu'il a rendu visite à ses camarades dans l'hôtel de ville occupé. Ce que le Time ne mentionne pas, c'est que l'hôtel de ville était décoré avec des bannières Nazies et même d’un drapeau de bataille de la Confédération, comme hommage à la suprématie de la race blanche. »


La cause de Svoboda a été défendue durant les manifestations du Maïdan par le Sénateur Républicain de l'Arizona, John McCain, qui a encouragé la foule, alors qu’il se tenait sous les bannières célébrant Stepan Bandera. La présence de McCain n'était pas un accident. Depuis la Seconde Guerre Mondiale, le Parti Républicain s’est étroitement allié aux dirigeants en exil pro-Nazis d’Europe de l'Est. Beaucoup d'entre eux ont été recrutés et payés par la CIA, et ont bénéficié d’exemptions légales secrètes pour émigrer vers les États-Unis en dépit de leurs crimes de guerre.

Par exemple, le collaborateur de la Gestapo issu de l’OUN-B, et meurtrier de masse Mykola Lebed a fait son chemin incognito vers les États-Unis après la Seconde Guerre Mondiale. La CIA, qui a apprécié son aide dans l'organisation de mouvements de résistance contre l'URSS, a exercé son droit de veto sur les lois sur l'immigration anti-Nazis pour légaliser son séjour.

La CIA a fourni une aide similaire au général Pavlo Shandrouk, décrit par l'historien Christopher Simpson comme « le chef du gouvernement ukrainien de collaboration en exil, gouvernement créé par le ministre nazi Rosenberg en 1944 ». Malgré son passé pro-nazi, il a reçu de larges allocations de la CIA pour aider à organiser des réseaux de renseignement contre l'Union soviétique après la guerre.

La CIA et le Pentagone ont également affecté des millions de dollars d'armes et d'autres aides militaires à la guérilla ukrainienne anti-soviétique à la fin des années 1940, en dépit de leur bilan d'atrocités contre les Juifs et d'autres civils.

Comme le conclut Simpson en 1988 dans son livre Blowback, « Rétrospectivement, il est clair que l'option de la guérilla ukrainienne est devenue le prototype de centaines d'opérations de la CIA dans le monde qui ont tenté d'exploiter le mécontentement indigène pour offrir des gains politiques aux États-Unis.
Au lieu de rallier le nouveau mouvement « démocratique », tout indique que beaucoup de gens ordinaires en Ukraine, ont donné un crédit croissant au message du gouvernement soviétique, qui disait que les États-Unis, eux aussi, étaient réellement nazis et capables d'utiliser n’importe quelle sorte de tromperie et de violence pour atteindre leurs objectifs. »


Simpson observe également que l'aide de la CIA aux dirigeants ukrainiens pro-nazis et autres dirigeants ethniques d'Europe de l'Est, a créé de puissants lobbies politiques aux États-Unis qui soutenaient des politiques « libérationnistes » radicales envers l'Union Soviétique et ses « nations captives ». L’exemple d’un tel groupe politique fut le Bloc des Nations anti-bolchevique néo-nazi, à dominance ukrainienne, qui a bénéficié du soutien du Sénateur Joseph McCarthy, parmi beaucoup d'autres politiciens américains.

« Avant la fin des années 1950, » écrit Simpson, « les activités des organisations extrémistes européennes d'émigrés se combinaient avec l'anticommunisme indigène américain pour produire des effets négatifs graves sur la politique étrangère et intérieure des États-Unis sous les gouvernements républicains et démocratiques.
Les opérations clandestines des États-Unis employant des nazis n'ont jamais produit les résultats désirés lorsqu’ils ont été initiés, mais elles ont contribué à l'influence de certaines des tendances les plus réactionnaires de la vie politique américaine. En collaborant avec des lobbies privés comme le Conseil de sécurité américain pro-armement, les dirigeants des nations captives ont agi comme des fauteurs de troubles influents, capables d'entraver d’importantes initiatives de paix Est-Ouest menées par les administrations républicaines et démocrates. Ils continuent, en fait, à jouer ce rôle aujourd'hui. »


Simpson a publié cette observation forte avant la dernière crise en Ukraine, précipitée dans une large mesure par des extrémistes de droite inspirés par l'OUN, qui a plongé l'OTAN et la Russie dans une série de confrontations militaires et économiques qui ressemblent à la guerre froide d'antan. Mais même aujourd'hui, l'impulsion politique américaine pour soutenir l'agitation anti-russe en Ukraine reflète les politiques de l'époque de la Guerre froide qui ont forgé une alliance laide entre les États-Unis et les assassins de masse nazis.

Vous ne verrez pas cela dans le New York Times, ou dans une promotion doucereuse pour Lviv dans le magazine Foreign Policy. Mais cela est clairement écrit dans l'histoire que les Américains feraient bien d'étudier.

Source : https://consortiumnews.com/2016/01/28/nazi-roots-of-ukraines-conflict/

Traduction : Catherine Balogh et Christelle Néant

Christelle Néant Donbass SitRep n°71 ~ 30 decembre 2017 partie 1 sur 1



Soixante-et-onzième émission de la série des rapports de situation dans la République de Donetsk et Lougansk au regard de la présence et des bombardements orchestrés par les Forces Armées Ukrainiennes (F.A.U) essentiellement contre les zones d'habitations civiles. Rapport offert par Christelle Néant de l'agence de presse DONi press ( https://dnipress.com/fr/)


Chaque semaine, Christelle Néant de l'agence DONi Press, en partenariat avec Thom Aldrin d'Eveil Français TV, vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l'Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué le samedi 30 décembre 2017 par vidéo conférence :

SITUATION MILITAIRE

01'36" - Bilan des bombardements de l'armée ukrainienne lors de la semaine et de l’année écoulées
05'52" - Bilan de la trêve scolaire
07'26" - Pertes au sein des FAU durant l’année 2017

ACCORDS DE MINSK / CCCC
08'20" - La RPD, la RPL et l’Ukraine ont échangé une partie de leurs prisonniers le 27 décembre
18'48" - Réponse de la Russie à la demande de Merkel et Macron de réintégrer les officiers russes au sein du CCCC

SITUATION ÉCONOMIQUE
21'33" - La RPD passe d’un budget de survie à un budget de développement et va de nouveau augmenter plusieurs fois les retraites en 2018

DIVERS
22'48" - L’avenir du Donbass semble se dessiner au sein de la Russie

ÉVOLUTION DE LA SITUATION EN UKRAINE
25'27" - L'économie ukrainienne plombée par la rupture des liens commerciaux avec la Russie
27'05" - Situation tendue à Slavyansk à cause de la marche aux flambeaux de Svoboda du 1er janvier
28'18" - En Ukraine des journalistes ont été physiquement agressés ou maltraités 90 fois en 11 mois

31'37" - Conclusion et bilan personnel de l’année 2017

Source et liens : Donipress

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 15 Fév - 3:10

Préparation de la future offensive de Kiev conte le Donbass – Bataillons néo-nazis envoyés en première ligne et propagande de guerre…



Pour mener à bien une offensive, comme celle que Kiev envisage contre le Donbass il vous faut principalement deux choses : des troupes en grand nombre, motivées et bien équipées, et une propagande de guerre efficace pour que la population civile suive le mouvement.

Le problème pour l’Ukraine est que les soldats de l’armée régulière sont loin d’être motivés, et encore plus loin d’être bien équipés. Et comme on a pu le voir dans la déclaration de la République Populaire de Donetsk (RPD) concernant les plans de la future offensive, certaines unités des FAU (comme la 128e brigade) ont refusé d’office d’aller au casse-pipe !

Le SBU a beau avoir fait le ménage et suspendu le commandant, le commandement ukrainien sait que cette unité et bien d’autres ne seront pas des plus motivées pour monter à l’assaut le moment venu. Car lors d’un assaut c’est la première ligne qui se prend tous les tirs de défense de l’ennemi, et qui essuie donc les plus lourdes pertes.

Pour trouver des soldats plus motivés, il faut aller chercher les bataillons spéciaux (c’est-à-dire ultra-nationalistes voir néo-nazis), ceux-là mêmes qui avaient remplacé l’armée régulière au pied levé en 2014, lorsque celle-ci refusait de tirer sur des civils.

Le plan d’attaque étant le même qu’en 2014, il semble que l’État-major ukrainien ait décidé de jouer le remake de 2014 jusqu’au bout, si on en croit les informations que nos collègues du projet WarGonzo viennent de rapporter aujourd’hui.

Leur reporter de guerre, Semion Pegov, a d’excellentes sources aussi bien au sein de l’armée de la RPD que de l’autre côté de la ligne de front, et celles-ci ont déjà démontré leur fiabilité. Et ce qu’ils ont rapporté aujourd’hui, c’est que d’énormes rotations sont en cours dans la zone du Donbass occupée par l’armée ukrainienne.

Ces informations ont été obtenues par observation des lignes ennemies avec l’aide de simples jumelles, et elles montrent qu’une rotation généralisée est en cours dans la zone de l’OAT. Les troupes régulières (FAU) sont amenées à l’arrière, et les bataillons spéciaux – Secteur Droit, Donbass, Aïdar, Azov, etc, sont envoyés en première ligne.

D’après les informations reçues en fin de journée, c’est en tout environ 2 000 nationalistes qui ont remplacé les FAU sur la ligne de front.

Près de Donetsk, c’est l’Armée de Volontaires Ukrainiens qui s’est installée à Avdeyevka, Peski et Krasnogorovka. Secteur Droit s’est installé pour sa part à Slavnoye en face de Yelenovka, et à Belaya Kamenka. Le 46e bataillon spécial « Donbass-Ukraine » s’est installé près de Gorlovka en renfort de la 54e brigade mécanisée des FAU, qui a été envoyée en deuxième ligne. D’ailleurs cette brigade comporte en son sein un bataillon ultra-nationaliste nommé « Rus de Kiev » mais qui est intégré à l’armée régulière.


Ces rotations ont lieu alors que Porochenko a annoncé dans le journal allemand BildP que la Russie pourrait provoquer une escalade dans le Donbass à tout moment, en guise de préparation psychologique des Européens à une reprise de la guerre. Je sais bien que plus un mensonge est répété et plus les gens ont tendance à y croire, mais là c’est vraiment trop gros pour passer.

Rien que le nombre de chars délirant qu’il annonce comme étant présents dans le Donbass (plus de 600 chars d’assaut, soit plus que l’armée allemande, sic), ne tient pas la route deux secondes face au manque de preuves en termes d’images satellites (600 chars ça ne se cache pas comme une Twingo volée, sans parler de la logistique et des hommes qu’il faut pour les faire fonctionner comme il faut, et qui eux aussi seraient plus que visibles).

Comme à l’accoutumée, Kiev essaye de rejeter par avance la faute de la reprise du conflit sur la Russie, alors que cette dernière n’a aucune force armée présente dans le Donbass. L’inversion accusatoire typique, enseignée par les patrons américains de Kiev.

Sur fond de préparatifs de l’offensive, l’expulsion de Mikheïl Saakachvili vers la Pologne laisse quelque peu pensif. Cette expulsion muscléee peut s’expliquer par plusieurs hypothèses :

1) Il n’est plus utile pour faire pression sur Porochenko afin qu’il déclenche l’offensive contre le Donbass, puisque ce dernier aurait enfin plié devant les radicaux ukrainiens et les néoconservateurs américains et s’apprête à lancer l’attaque. Ces derniers ont alors autorisé Porochenko à se débarrasser de leur marionnette devenue inutile. La Géorgie en tout cas a l’air de tabler sur cette hypothèse, puisqu’elle est prête à envoyer une demande d’extradition de Saakachvili à la Pologne.

2) Porochenko a décidé d’outrepasser les consignes américaines (ou s’est fait manipuler par les Américains en recevant un feu vert officieux) et de se débarrasser de ce concurrent gênant une bonne fois pour toutes. Ce qui pourrait être un très mauvais calcul. Car après l’expulsion de Saakachvili, ses partisans sont allés manifester de manière assez violente devant l’administration présidentielle à Kiev. Et certains analystes comme Vitaly Koulyk craignentt qu’en ayant fait cela, Porochenko n’ait radicalisé encore plus les mouvements de protestation à son encontre, l’éviction de Saakachvili laissant la place libre à des gens comme Semion Sementchenko, et à d’autres qui jusqu’ici refusaient de se joindre au mouvement à cause de la présence de Saakachvili.

Quoi qu’il en soit, Kiev continue sa route vers le chaos, celui de la guerre et de la déstabilisation interne totale, sur fond d’ultra-nationalisme grandissant.

Christelle Néant pour DoniPress

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1244
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 45
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 20 Fév - 9:08

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 17 février 2018



Chaque semaine, Christelle Néant de l'agence DONi Press, en partenariat avec Thom Aldrin d'Eveil Français TV, vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l'Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué le samedi 17 février 2018 par vidéo conférence :



SITUATION MILITAIRE

01'02" - Bilan des bombardements de l'armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
02'55" - L’armée ukrainienne tire sur une école alors qu’une réunion des groupes de contacts se tient à Minsk
05'21" - Concentration d’armes lourdes près de la ligne de front
05'50" - Kiev veut se débarrasser des combattants les plus radicaux et organiser une opération sous faux drapeau pour justifier sa future offensive
09'16" - Envoi des unités ultra-nationalistes en première ligne dans le Donbass
13'05" - Nouveau vol de drone américain au-dessus du Donbass

CASQUES BLEUS
14'20" - La mission des casques bleus s’enlise dans les contre-propositions occidentales délirantes

SITUATION ÉCONOMIQUE
22'28" - L’Ukraine a la 7e économie la plus misérable au monde

ÉVOLUTION DE LA SITUATION EN UKRAINE
23'21" - Mikheïl Saakachvili expulsé d’Ukraine
26'50" - Tourtchynov se prend les pieds dans la propagande officielle concernant la Crimée et le Donbass

PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
35'56" - Porochenko demande à ce que le drapeau russe soit banni partout dans le monde
40'46" - Un officiel de Kiev exige que Moscou paye pour réparer les bateaux ukrainiens encore stationnés en Crimée

41'47" - Conclusion

Source : DONi Press
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Dim 4 Mar - 2:37

Un soldat des FAU capturé par la RPD visite Spartak et les quartiers de Donetsk bombardés – « Cette guerre est insensée »…



Alors que les médias occidentaux relayent de plus en plus les délires d’agression russe dans le Donbass servis par la propagande ukrainienne, la réalité est tout autre, comme le montre cette vidéo réalisée par le service de presse de l’armée de la République Populaire de Donetsk (RPD).

Le chef du service de presse, le capitaine Daniil Bessonov, a emmené un soldat des FAU capturé par la RPD, Vassiliy Jemelinskyi, dans les quartiers de Donetsk régulièrement bombardés, ainsi qu’à Spartak. Le soldat ukrainien s’est porté volontaire pour réaliser ce reportage, afin de montrer à ses compatriotes ukrainiens, qu’ils soient soldats ou simples civils, ce qu’il a découvert : que les autorités ukrainiennes ont menti à leurs soldats sur la raison pour laquelle ils se battent et contre qui.

Le prisonnier fut autorisé à discuter avec les habitants qui vivent constamment sous les tirs de l’armée ukrainienne. Le contact avec les habitants fut assez dur pour Vassiliy, surtout face aux questions acerbes des civils. Le soldat ne savait pas quoi répondre face à ces questions légitimes sur la raison pour laquelle ils se prennent des obus et des roquettes de Grad sur la tête.


« Une personne te pose une question et tu ne sais pas quoi répondre. Qu’est-ce que tu peux lui répondre si on te donne un ordre et tu l’exécutes ? Il faut la poser aux dirigeants de notre gouvernement, c’est à eux qu’il faut poser des questions, il faut les mettre à ma place ici, à la place du prisonnier, il faut les conduire à travers la ville pour que chaque personne leur pose la question qu’on me posait aujourd’hui, pourquoi ça etc, » a déclaré Vassiliy.

Il a pu voir de ses propres yeux, les crimes de guerre commis par les FAU, et constater qu’il n’y avait aucune troupe russe, ni positions militaires aux endroits que l’armée ukrainienne bombarde régulièrement.

« Aujourd’hui on m’a conduit à travers Donetsk, dans des villages détruits, des banlieues… Je n'ai vu aucune position militaire là-bas. On nous disait que des soldats russes étaient stationnés là, mais c'est un mensonge. Premièrement, je n'ai vu aucun soldat russe, et deuxièmement aucune position militaire. J'ai vu des gens ordinaires, des civils qui vivaient dans des caves, » déclare-t-il.

Une constatation qui rejoint celle faite par la délégation étrangère venue en RPD en février.

« Je n’ai pas vu un seul soldat russe, un seul char russe, sans même parler de divisions de la fédération de Russie. De plus, les médias européens et les autorités ukrainiennes disent que vous tirez vous-même sur votre territoire. J'ai posé cette question à vos soldats. La réponse était évidente : le père ne tirerait jamais sur ses enfants, qu'il avait emmenés à l'école avant d’aller au front. C'est absurde. J'ai réalisé une chose : les gens qui vivent sur ce territoire servent dans les forces armées de la RPD », avait alors déclaré Andreas Maurer.

Cette découverte a laissé à Vassiliy un sentiment d’horreur perceptible lorsqu’il décrit les conditions de vie des civils sous les bombardements.

« Ce sont des civils ici, et des obus de mortier tombent sur la ville… Les gens peuvent aller au travail, à l’école, au magasin, à la pharmacie, un obus tombera et c’est fini… Des enfants courent, marchent dehors, un seul obus tombe sur la ville et…, » dit-il.

Sa conclusion adressée à ses compatriotes, et surtout aux soldats ukrainiens est sans appel, et claire comme de l’eau de roche, pour qui veut entendre.

« De mon point de vue, cette guerre est insensée. En fait, nous nous battons entre nous. Tu peux te mettre face à un miroir et commencer à te frapper la tête dessus. Eh bien, cette guerre c'est la même chose. Nous nous battons contre des gens ordinaires, des gens ordinaires. [...] Il n'y a pas de cyborgs ici, pas de Russes dotés de pouvoirs surnaturels. J'ai vu des habitants ordinaires du Donbass, des mineurs, des civils ici. Et on nous raconte qu’il y a ici des Tchétchènes, des Russes et ainsi de suite. Je n’ai rien vu de tel ici. Ici j’ai vu des gens ordinaires, pareils à nous… Il n'y a aucune raison de se battre, » conclut-il.

Voir le reportage vidéo :


Christelle Néant

Source : DONi Press

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Sam 17 Mar - 0:58

[No News] L’icône de Maïdan, Savchenko, affirme qu’un haut responsable ukrainien “a commandé des snipers dans le centre de Kiev”

Citation :
Encore un bel exemple d’une no news…

Ceci étant, ces déclarations de Savchenko sont à prendre avec prudence et recul. L’intérêt est de voir que les médias anglo-saxons en parlent, mais presque pas les médias français.



La députée ukrainienne Nadezhda Savchenko, qui a été saluée comme une héroïne pour son rôle dans la campagne militaire du Donbass et son procès en Russie, est maintenant accusée de complot en vue de faire sauter le parlement national à Kiev.

Le bureau du procureur général de Kiev a demandé au parlement, la Verkhovna Rada, de retirer à Savchenko son immunité légale et de permettre son arrestation. Les députés ukrainiens bénéficient normalement d’une protection contre les poursuites judiciaires. Cependant, le procureur général Yury Lutsenko a déposé la demande jeudi après que Savchenko ne s’est pas présentée pour un interrogatoire programmé.

Poroshenko a par la passé décerné à Nadiya Savchenko la plus haute médaille de l’Ukraine. Désormais, son allié, le procureur général, l’accuse d’avoir l’intention d’attaquer le Parlement avec des grenades, de renverser la coupole avec un mortier et de tirer sur tout député survivant.

Lutsenko a menacé de le faire plus tôt cette semaine alors que Savchenko était en visite en Europe en sa qualité de députée. Savchenko a répondu en accusant Lutsenko de couvrir l’implication dans la fusillade mortelle de Maïdan en 2014, qui a dégénéré en un coup d’état armé et a finalement amené le gouvernement ukrainien actuel au pouvoir.

“Lutsenko a appelé à passer à l’offensive à partir du podium. Il a promis des armes. J’ai vu des gens armés arriver dans une camionnette bleue. Ces personnes sont maintenant au Parlement “, a-t-elle dit, ajoutant qu’elle a vu “[l’actuel Président de la Rada Andriy] Parubiy conduisant les tireurs d’élite à l’hôtel “Ukraine”, d’où des coups de feu ont été tirés par la suite.

Elle a ajouté qu’elle a donné son témoignage sur ces événements à des gens qui enquêtaient sur les massacres, mais cela n’a mené nulle part.

Savchenko s’est ensuite corrigée elle-même en disant qu’elle voulait parler d’un autre haut fonctionnaire ukrainien, Sergey Pashinsky, plutôt que du président du Parlement. Parubiy était un “commandant de Maidan” autoproclamé lors des manifestations de masse en Ukraine. Il a été désigné comme un meneur possible par certains critiques qui allèguent que les massacres ont été initiés par les protestataires.

M. Pashinsky, qui était député à l’époque et qui siège toujours au Parlement actuel, a été pris en photo en train d’aider un homme avec un fusil de chasse à s’échapper d’une foule en colère. Certaines personnes croient que Pashinsky faisait partie d’une opération visant à aggraver la violence à Kiev et qu’il s’est précipité pour protéger l’homme en croyant qu’il était l’un des tireurs d’élite responsables du bain de sang.

Les procureurs veulent interroger Savchenko au sujet de liens présumés avec un homme nommé Vladimir Ruban, qui a été arrêté plus tôt alors qu’il tentait de faire entrer clandestinement une importante cache d’armes de la partie de l’Ukraine orientale contrôlée par les rebelles dans un territoire qui reste sous le contrôle de Kiev. Les autorités ukrainiennes affirment que Ruban planifiait un coup d’état armé dans le centre de Kiev.

Les procureurs veulent interroger Savchenko au sujet de liens présumés avec un homme nommé Vladimir Ruban, qui a été arrêté plus tôt alors qu’il tentait de faire entrer clandestinement une importante cache d’armes de la partie de l’Ukraine orientale contrôlée par les rebelles dans un territoire qui reste sous le contrôle de Kiev. Les autorités ukrainiennes affirment que Ruban planifiait un coup d’état armé dans le centre de Kiev.

Répondant à l’accusation, Savchenko n’a pas nié, mais a minimisé les accusations de Lutsentko.

“Ukrainiens, pensez-y un instant. Qui d’entre vous n’a jamais pensé à faire tomber ce gouvernement comme ils nous demandaient de le faire lors des manifestations de Maidan ? Qui n’a pas pensé à faire sauter [l’administration du président] ou [le Parlement] ? Sommes-nous en 1937, à l’époque de Staline, quand penser à de telles choses est un crime ? En parler dans la rue ? Maintenant seule une personne paresseuse ne dit pas ce genre de choses”, a-t-elle déclaré aux journalistes.

Auparavant, Savchenko avait publiquement soutenu Ruban, qui a longtemps servi d’intermédiaire pour les échanges de prisonniers entre les rebelles de l’Est de l’Ukraine et les forces loyales à Kiev. Savchenko, qui était membre du service militaire avant de se hisser au premier plan en Ukraine, a été une ardente partisane de ces échanges. Elle a également préconisé une réduction de la violence dans l’est de l’Ukraine et des pourparlers directs entre Kiev et les rebelles, une mesure que le gouvernement ukrainien rejette fermement.

Savchenko est devenue une personnalité publique après avoir été arrêtée en Russie, où elle était accusée d’être complice de l’assassinat de deux journalistes russes, tués par des tirs de mortier alors qu’ils rendaient compte du conflit ukrainien. Les forces de l’ordre russes ont déclaré que les bombardements visaient délibérément les non-combattants et que Savchenko servait d’observatrice pour les opérateurs de mortier derrière les tueries. Elle a été jugée et condamnée à 22 ans de prison pour ce crime.

Alors qu’elle était en détention provisoire en Russie, Savchenko a été élevée au rang de célébrité en Ukraine et dans les médias occidentaux, où elle a été décrite comme une figure héroïque persécutée par Moscou. Elle a été élue députée in absentia [en son absence, Ndt], nommée membre de la délégation ukrainienne auprès de l’APCE [Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, NdT] et est devenue un symbole de la lutte contre la Russie. Son portrait a été présenté sur une bannière géante dans le hall principal de la Rada avec l’appel à : “Libérer Nadya !

Savchenko a été graciée par le président russe Vladimir Poutine et est retournée en Ukraine en mai 2016. Là-bas, elle s’est révélée être un personnage indépendant et n’a pas suivi le discours dominant sur la situation en Ukraine. En quelques mois, elle s’est aliéné les politiciens qui avaient marqué des points politiques grâce à son image et est devenue une critique féroce du président Petro Porochenko pour sa corruption perçue et son manque de soutien à l’armée ukrainienne. Les critiques l’ont qualifiée d’agent du Kremlin, affirmant qu’elle avait dû être recrutée alors qu’elle était en détention.

Après que les nuages se sont accumulés au-dessus de sa tête avec l’affaire Ruban, la rumeur a circulé qu’elle avait fui à Moscou, ce qui s’est avéré être faux. En réponse aux allégations de complot, elle a déclaré qu’elle coopère avec les autorités européennes pour enquêter sur les allégations de corruption du président ukrainien.

Source : RT.com, 15/03/2018



=============================================================

Vous pouvez consulter également ici le récit identique sur RadioFreeEurope (la voix des USA…)

L’article précise que “sa langue aurait fourché” pour Parubiy :

“However, Savchenko said later that she meant to accuse not Parubiy but Pashinskyy, and publicly apologized to the parliament speaker for “a slip of the tongue.””

et qu’une enquête sérieuse sur le massacre du Maïdan n’aurait jamais lieu, car le gouvernement ne le veut pas :

“She said the deaths on the Maidan will never be thoroughly investigated, asserting that the government that came to power after Yanukovych’s downfall does not want it to happen.”

Vous noterez ici que ces importants détails ne figurent pas dans l’article du Washington Post

Les médias étaient étrangement plus intéressés par son cas quand elle se plaignait de la justice russe :



On attend toujours la réaction de BHL (dont le site la qualifait de “Jeanne d’Arc“) :






_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 16 Juil - 1:01

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 14 juillet 2018….



Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.



Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 14 juillet 2018 :

SITUATION MILITAIRE
01’05 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
04’07 » – Le commandement ukrainien essaye de se débarrasser des bataillons ultra-nationalistes et des organisations de volontaires
07’15 » – Crimes de l’armée ukrainienne dans la partie du Donbass qu’elle contrôle
08’42 » – Commentaire d’Édouard Bassourine sur l’accalmie actuelle et la réorganisation de la défense ukrainienne
12’34 » – La France va vendre 55 hélicoptères à l’Ukraine avec l’argent des contribuables français


SITUATION POLITIQUE – ACCORDS DE MINSK – CASQUES BLEUS
15’45 » – Kiev sabote le travail du CCCC et la tentative d’améliorer la procédure de cessez-le-feu
18’54 » – L’OTAN soutient la proposition ukrainienne de déploiement des casques bleus dans le Donbass
19’44 » – Kurt Volker déclare que Kiev a le droit de violer le cessez-le-feu


ÉVOLUTION GÉNÉRALE DE LA SITUATION EN UKRAINE
23’19 » – Après avoir rompu la coopération avec la Russie dans le domaine de l’énergie nucléaire, Kiev essaye de recoller les morceaux
26’50 » – Premières restrictions de livraison d’eau potable en Ukraine à cause du manque de chlore
27’45 » – Un lieutenant-général ukrainien dresse l’état des lieux pitoyable de la défense anti-aérienne ukrainienne


PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
30’37 » – Porochenko parle devant une salle vide au siège de l’OTAN
32’30 » – Petite blague à l’ukrainienne


34’20 » – Conclusion


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 30 Juil - 2:52

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 21 juillet 2018 …

Christelle Néant pour DoniPress et Tom Aldrin





Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.



Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation
hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 21 juillet 2018 :


00’41 » – Réponses aux questions des auditeurs


SITUATION MILITAIRE
20’41 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
22’09 » – Le commandement des FAU mène une inspection complète des unités à la recherche d’armes manquantes


SITUATION POLITIQUE
23’39 » – Poutine aurait proposé à Trump d’organiser un référendum dans le Donbass pour résoudre le conflit


RPD
34’05 » – Cérémonie commémorative pour les quatre ans de la catastrophe du vol MH17


PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
41’09 » – Un journaliste ukrainien appelle à lancer une guerre contre la Russie pour renforcer l’Ukraine


46’01 » – Conclusion


 



Suivez DONi Press en français sur Telegram pour être sûr de ne jamais rater d’information.


 


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 14 Aoû - 1:34

[Pas de bol] Le consul d’Ukraine en Allemagne était un antisémite pro-nazis…

Bravo à la vigilance du journaliste et blogueur indépendant ukrainien Anatoli Chariï !

Notez qui si de grands médias anglo-saxons en ont parlé en mai, suite à une dépêche Reuters :



aucun grand média français ne l’a apparemment fait… :


 



Bonne lecture – et merci à la traductrice !


Source : Youtube,Анатолий Шарий, 13-05-2018





<span
data-mce-type="bookmark" style="display: inline-block; width: 0px;
overflow: hidden; line-height: 0;"
class="mce_SELRES_start"></span>


Source :Youtube,Анатолий Шарий, 13-05-2018






Le grand secret du Ministère des Affaires Etrangères de l’Ukraine.


Source :Youtube,Анатолий Шарий, 12-05-2018






<span
data-mce-type="bookmark" style="display: inline-block; width: 0px;
overflow: hidden; line-height: 0;"
class="mce_SELRES_start"></span>


Source :Youtube,Анатолий Шарий, 12-05-2018







Source :Youtube,Анатолий Шарий, 13-05-2018


<span
data-mce-type="bookmark" style="display: inline-block; width: 0px;
overflow: hidden; line-height: 0;"
class="mce_SELRES_start"></span>


Source :Youtube,Анатолий Шарий, 13-05-2018







«Être nazi est honorable»: le consul d’Ukraine en Allemagne épinglé pour ses idées nazies


Source : Sputnik, 14.05.2018




Attiré par l’idéologie nazie, le consul d’Ukraine à Hambourg
appelle sur sa page Facebook à l’ajout d’une croix gammée sur le drapeau
ukrainien, à la reconquête de territoires en Pologne et en Hongrie, a
révélé un journaliste, qui ajoute que le consul n’est pas seul à le
penser parmi les représentants de la diplomatie ukrainienne à
l’étranger.




Le journaliste et blogueur indépendant Anatoli Chariï a analysé le
continu de la page Facebook, visible uniquement par ses amis, du consul
ukrainien à Hambourg Vassil Marouchtshchinets et a attiré l’attention
sur ses publications sous forme d’appels à la conquête des territoires
«ukrainiens» de Pologne et de Hongrie.


Les révélations du journaliste ukrainien, qui vit en exil dans l’UE
depuis les événements de Maïdan, ont été publiées sur sa chaîne YouTube
et on y peut activer les sous-titres français, anglais et allemands.



Le journaliste a illustré son enquête avec les postes scandaleux du
diplomate ukrainien. Ainsi, un poste de M.Marouchtchinets daté du 22
novembre 2017 dit: «Voilà, les démocrates et les tolérants! Seulement
par la force nous pourrons libérer notre sol», en faisant référence à
certains territoires en Pologne.



Un peu plus tard, le 7 décembre 2017, le consul a appelé également à
la reconquête de territoires en Hongrie, écrivant: «L’armée ukrainienne
de 2017 n’est pas l’équivalent des quelques centaines de soldats SS
désarmés dans la Carpatho-Ukraine en 1939».



Le consul ukrainien dévoile aussi sur Facebook son projet de drapeau
pour l’Ukraine, qui représente une croix gammée aux couleurs du drapeau
ukrainien sur un fond rouge et noir.



«Être nazi est honorable» et «Gloire à l’Ukraine, mort aux
antifascistes», de tels commentaires ont été également déterrés sur la
page du diplomate, ainsi que des posts antisémites appelant à «punir les
juifs» et niant l’Holocauste. À ce sujet, M.Chariï attire une
attention spéciale sur le fait que le consul travaille en Allemagne.



Les révélations du blogueur ont rapidement fait réagir les internautes, et pas seulement:



«Les antisémites et ceux qui attisent la
discorde ethnique ne peuvent avoir leur place dans une société civilisée
et encore moins au ministère des Affaires étrangères. Le secrétaire
d’État du ministère ukrainien des Affaires étrangères entame une
procédure disciplinaire. Nous étudierons tous les détails avec
attention», le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavel
Klimkine.



Suite aux réactions incendiaires, le blogueur a publié une deuxième
vidéo, pointant du doigt le fait que le consul ukrainien à Hambourg
était ami avec d’autres diplomates ukrainiens, qui aimaient et
commentaient ces postes antisémites favorables au nazisme, par exemple,
l’ambassadrice d’Ukraine en Portugal Inna Ognivets:



Dans sa deuxième vidéo, le blogueur assure que le diplomate en
question a commencé à bannir les personnes dans la liste de ses amis
dans une tentative d’identifier celui qui en aurait donné l’accès au
journaliste. Nombre de ses contacts ont commencé à le retirer de leur
liste d’amis.


Le consul d’Ukraine à Hambourg a été suspendu de ses fonctions pour
la durée de l’enquête, a déclaré lundi le porte-parole du ministère
ukrainien des Affaires étrangères, Mariana Betsa, au portail Ukrainskaïa
Pravda.


L’affaire autour du consul ukrainien antisémite est déjà en train
d’être examinée par les services spéciaux allemands, a indiqué M.Chariï
dans un post Facebook appelant à «faire connaître plus largement» ce
scandale.


 


Annexe : quelques images circulant sur le web :


 





Traduction : « Vive l’Ukraine aryenne »


“Dans la vidéo, Anatoli montre et démontre que Vassil Marouchtchinets
a dans ses contacts bon nombre de personnes travaillant comme
diplomates pour le MAE ukrainien ! Et un certain nombre d’entre eux ont
régulièrement liké ses posts antisémites, prouvant ainsi que non
seulement ils les ont vus, mais qu’en plus ils étaient d’accord avec ce
qui y était écrit !


Même le père de la Consule générale de Hambourg (Oksana Tarassiouk),
Boris Tarassiouk, qui est député à la Rada et ancien diplomate
ukrainien, fait partie des amis Facebook de ce cher Vassil
Marouchtchinets, et a donc eu l’occasion de voir les posts du collègue
de sa fille ! Et il semble que cela ne l’ait pas choqué plus que cela.


Cette consule générale n’a pas non plus été choquée lorsque les
collègues de Vassil lui ont offert pour ses 60 ans, un gâteau « Mein
Kampf », qu’il a fièrement affiché sur son mur Facebook :”



Parmi ceux qui ont liké ses posts on retrouve entre autres :


Valentin Adomaïtys : le plus fervent soutien des
posts néo-nazis de Vassil Marouchtchinets, il est presque
systématiquement dans les personnes ayant liké ses posts. Ce monsieur
fut ambassadeur d’Ukraine en Inde et au Népal et il est président de
l’ONG Ukraine-Inde.


Tsivati Viatcheslav : qui travaille à l’académie diplomatique d’Ukraine.


Leonid Yassinsky : lui aussi travaille à l’académie diplomatique d’Ukraine…


Bogdan Pylypiv : qui est professeur à l’académie nationale du Ministère de l’Intérieur ukrainien.


Valery Stoupak et Vassil Gamianine : qui travaillent au Ministère des Affaires Étrangères d’Ukraine. Le
deuxième a carrément liké la photo avec le gâteau « Mein Kampf »…


Lioudmila Mlochtch : qui est président de l’association centrale des Ukrainiens en Allemagne.


Alexandre Chiian : qui est président du centre d’information et de culture germano-ukrainien à Düsseldorf.


Inna Agnyvets : Ambassadrice d’Ukraine au Portugal ! Son like est visible dans la troisième vidéo sur ce dossier faite par Anatoli, et publiée hier.



Igor Lossovskyi :Vice-représentant permanent de l’Ukraine auprès des organisations internationales à Vienne, dont l’OSCE



Et pour prouver définitivement que sa hiérarchie ne pouvait pas
ignorer son idéologie politique, de 2004 à 2006, voici ce qui ornait son
bureau au Ministère des Affaires Étrangères à Kiev :



Le drapeau de l’UPA, l’armée insurrectionnelle ukrainienne, qui a à son actif des massacres de Polonais en Volhynie, et de juifs


 



Voir aussi :





Marouschinets a été viré du corps diplomatique ukrainien. Décision du 30 mai 2018


Source : Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine, 31-05-2018


Щодо консула Генерального консульства України в Гамбурзі Марущинця Василя Івановича


31 травня, 17:02

У зв’язку із повідомленнями, які набули значного резонансу, щодо дій
консула Генерального консульства України в Гамбурзі Василя Марущинця,
МЗС України було здійснено такі кроки.


Дисциплінарною комісією з розгляду дисциплінарних справ Міністерства
закордонних справ України (далі – Комісія) здійснено дисциплінарне
провадження у формі службового розслідування, за результатами якого
Комісія дійшла висновку, що дії В.І.Марущинця розцінюються як порушення
Присяги державного службовця, правил етичної поведінки державних
службовців, дії, що шкодять авторитету державної служби.


Комісія вважає, що дії В.І.Марущинця є несумісними з дипломатичною
діяльністю та принципами державної служби та запропонувала застосувати
до нього дисциплінарне стягнення у вигляді звільнення з посади державної
служби.


Наказ про звільнення В.І.Марущинця з посади та дипломатичної служби видано 30.05.2018 р.


Копію дисциплінарної справи та результатів службового розслідування,
резонансні дії якого можуть містити ознаки кримінального злочину
(розпалювання міжнаціональної ворожнечі), буде передано для подальшої
правової оцінки до правоохоронних органів.


Source : Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine, 31-05-2018


<

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 20 Aoû - 0:47

En Ukraine, l'Empire du Mal attaque. Un officier français témoigne.



Le Donbass s'apprête à faire face à de nouvelles attaques de la part de l'Empire du méchant Kiev. Et ce n'est pas des élucubrations: il suffit de visiter la galerie sur notre site pour voir les photos poignantes des maisons en flammes et des soldats dans les tranchées avec les autochtones se terrant dans les caves.



Tout ça est le lot au quotidien d'Erwan Castel, un militaire français, qui a fait toute cette sale guerre à commencer par l'époque Maïdan. Et ce n'est pas de la rigoladen acr les nazis ukrainiens à la croix gammée du bataillon "Aïdar" veulent intégrer l'Europe. Et demain vous risquez de les croiser sur les Champs, alors...

Erwan Castel raconte la guerre en professionnel, sans épanchements inutiles et avec des paroles bien laconiques et précises d'un homme des lettres (il a été universitaire avant de s'enrôler). L'Ukraine, il connaît et il ne fait pas de quartier à l'égard d'un Donald Trump qui, aux yeux d'Erwan, incarne bien une Amérique impérialiste et hostile à l'Europe. Composez http://www.pravdafrance.com pour avoir accès à toutes nos actualités et informations sur la Russie et le monde



Message des volontaires français du Donbass aux journalistes mainstream



Cette vidéo a pour but de répondre aux journalistes qui insultent notre engagement. Notre engagement pour le peuple du Donbass ne mérite pas cette étiquette que veulent nous coller les kapos qui travaillent pour l'oligarchie atlantiste. Ces journalistes qui ferment les yeux, volontairement ou involontairement, sur d'authentiques nazillons présents dans divers degrés de la sphère du pouvoir politique du régime de Kiev, ne sont pas les mieux placer pour distribuer des étiquettes que nous estimons infamantes vis-à-vis de notre engagement dans le Donbass. Avant d'ouvrir votre clape-merde, vous devriez commencer par faire votre propre auto-critique sur votre silence complice sur les agissements criminogènes des bataillons dit punitif dans le Donbass ! Nous comprenons bien qu'en tant que larbin, vous acceptiez de vous prostituer pour payer votre crédit de consommation, celui de votre voiture ou de votre logement, mais de notre côté, ayant renoncé à cet esclavage consumériste, nous ne tolérons plus vos insultes nous assimilant à la fachoshère fantasmée dans vos cerveaux malades de sensationalisme et en mal de créativité . Forcément, c'est plus facile de nous déglinguer dans des articles de la presse mainstream, s'adressant à votre public d'ados attardés, les chiens ne faisant pas des chats, plutôt que parler de sujets qui fâchent et qui vous vaudraient les foudres de la bien-pensante ! A bon entendeur les censeurs et autres chiens de gardes ! Sébastien Hairon, volontaires bénévole et indépendants à Donetsk (DNR)



France 24 bidonne totalement un reportage sur le Donbass - Falsifications et mauvaise foi au menu



Après la chaîne allemande ZDF qui s'était faite attraper les deux mains dans le pot de confiture après avoir monté de toute pièce, nous pensions tous que ce genre de méthodes seraient remisées au placard après que la réputation de la chaîne de télévision ait souffert de ce manquement grave aux règles déontologiques journalistiques de base. Vidéo du reportage originel: https://www.youtube.com/watch?v=irLY5...





info / Conflit OTAN Russie : Qui a vraiment transgressé les tabous ? Interview Daniele Ganser

Les médias établis parlent sans arrêt d’une intervention militaire possible dans les pays baltes, c’est-à-dire dans les anciennes républiques soviétiques d’Estonie, de Lettonie et de Lituanie. Le magazine politique « Rundschau » de la Télévision suisse SRF par exemple a relaté la présence en Estonie de milices qui s’entraînent régulièrement les week-ends « pour – je cite SRF – se préparer au pire ». En Estonie, en Lettonie et en Lituanie il y aurait un malaise à cause de leur « voisine russe (entre guillemets) de plus en plus agressive ». Mais quand on regarde d’un peu plus près l’argument de la prétendue « agressivité de la voisine russe », il y a finalement ces deux affirmations qui reviennent toujours :




_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 3 Sep - 0:41

Bonsoir mes frères & soeurs Very Happy
L'attentat qui a couté la vie du Président Zakharchenko le 31 août 2018, n'aura pas été condamné par la communauté internationale. Honte à Merkel ou au petit Macron complice de se gouvernement de Kiev gangréné par l'extrême droite. Et le bilan s’alourdit on a désormais 2 morts et plusieurs blessés graves dont 5 brulés gravement dont Natalia Volkova, leader du mouvement de jeunesse « Opłotu». Où sont donc passé les défenseurs des droits de l'homme ?
Akasha.


Mort de Zakharchenko : Poutine dénonce un «assassinat perfide» visant à déstabiliser la région



Après la vive condamnation par Vladimir Poutine de l’assassinat d’un «véritable leader populaire» et l’annonce que les auteurs du crime seraient punis, le porte-parole du Kremlin a lui fustigé une «provocation» qui aura des «conséquences graves».


L’assassinat du chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk, Alexandre Zakharchenko, constitue une «provocation» qui mine le processus de paix, a affirmé ce 1er septembre le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. «C’est sans aucun doute une provocation», a-t-il déclaré à des journalistes, selon l’agence de presse russe Interfax. «Il reste à déterminer qui en est à l’origine, mais il est certain qu’elle aura des conséquences graves sur la situation dans la région, et il est évident qu’elle ne contribue pas au processus de règlement [du conflit]», a ajouté le porte-parole du chef de l’Etat.

«J’espère que les commanditaires et les auteurs de ce crime seront punis comme ils le méritent», avait commenté la veille Vladimir Poutine. Le chef d’Etat russe avait en effet estimé que le meurtre d’Alexandre Zakharchenko prouvait «que ceux qui ont choisi la voie de la terreur, de la violence et de l’intimidation» ne voulaient pas chercher une solution politique pacifique au conflit pour lequel pour lequel Kiev admettait en juillet 2017 l’absence de preuves de la présence de l’armée russe.. «Ils comptent sur la déstabilisation de la situation et veulent mettre les gens du Donbass à genoux, mais ils ne réussiront pas», avait-il affirmé dans un communiqué publié sur le site du Kremlin. Présentant ses condoléances aux habitants de Donetsk, Vladimir Poutine avait en outre qualifié Alexandre Zakharchenko de «véritable leader populaire» et de «personne courageuse et déterminée».

«Impossible» désormais de discuter des prochains pourparlers du format Normandie

Ce 1er septembre, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a qualifié le meurtre du dirigeant du Donbass de «provocation flagrante visant à compromettre la mise en œuvre de l’accord de Minsk dans l’est de l’Ukraine». Il a également fait savoir qu’il était désormais «impossible» de discuter des prochains pourparlers du format Normandie, «comme l’auraient souhaité nombre de nos partenaires européens». Cette configuration diplomatique réunit la Russie, l’Ukraine, la France et l’Allemagne.

La mort d’Alexandre Zakharchenko, ainsi que le limogeage en novembre 2017 d’Igor Plotnitski, président de la République autoproclamée de Lougansk, voisine de Donetsk, et l’assassinat de plusieurs chefs de guerre, marquent la fin des dirigeants historiques des territoires séparatistes, arrivés au pouvoir depuis le déclenchement du conflit avec l’armée ukrainienne en 2014. Kiev, Washington et Bruxelles ont à plusieurs reprises accusé Moscou de participer militairement au conflit dans l’est de l’Ukraine. Le Kremlin a toujours démenti ces accusations, les qualifiants d’«inacceptables».


Lire aussi : Le meurtre de Zakharchenko entraîne le conflit ukrainien «vers l’une des pires voies possibles»



Source : Alter Info

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 1 Oct - 2:18

[b]Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 29 septembre 2018…

Christelle Néant et Thom Aldrin pour DoniPress et Éveil-Français






[color=#6699ff]

Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en
partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une
rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et
en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la
Russie.


Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation
hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 29 septembre 2018 :



SITUATION MILITAIRE
02’19 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
03’46 » – Les FAU font de nombreuses victimes en une seule journée à Kominternovo
07’05 » – Les mortiers Molot font un massacre parmi les soldats ukrainiens


DIPLOMATIE
09’26 » – La RPD espère ouvrir une ambassade en Ossétie du Sud avant la fin de l’année


MH17
11’43 » – Témoignage d’un soldat de la RPD ayant combattu à Saour Moguila sur le crash du MH17


ÉVOLUTION GÉNÉRALE DE LA SITUATION EN UKRAINE
19’08 » – Budapest à couteaux tirés avec Kiev, alors que la situation se tend en Transcarpatie


PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
28’54 » – Porochenko fait le clown à l’ONU
34’50 » – Un
député ukrainien se moque de l’affirmation de Porochenko selon laquelle
l’armée ukrainienne est la plus puissante du continent

35’42 » – Les bateaux ukrainiens font rire tout le monde lors de leur passage sous le pont de Crimée


38’44 » – Conclusion



>>>Lire aussi>> Le capitaine Paul Barril : « Nous savons qui a tué Alexander Zakharchenko. »

Citation :
Le « Supercop » français accuse la principale direction du renseignement du ministère de la Défense de l’Ukraine et leurs instructeurs américains.

Plus tôt cette année, le capitaine Paul Barril, expert français en matière de lutte contre le terrorisme et de sécurité personnelle, a été invité à visiter la République populaire de Donetsk (DPR). L’intention de la visite prévue était de consulter le Président de la RPD, Alexander Zakharchenko, sur les questions de protection et de sécurité personnelle. Cependant, avant que les deux hommes ne puissent se rencontrer, M. Zakharchenko a été assassiné avec une bombe dans le café de Donetsk.

Dans cette interview, le capitaine Barril fait des révélations choquantes sur son meurtre :

Le capitaine Paul Barril : « Nous savons qui a tué Alexander Zakharchenko. »

Et en exclusivité la vidéo du meurtre de Alexander Zakharchenko


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 9 Oct - 0:46

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 6 Oct 2018



Christelle Néant pour DoniPress et Thom Aldrin pour Eveil Français TV



Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 6 octobre 2018 :



SITUATION MILITAIRE
00’56 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
04’34 » – L’armée ukrainienne amène deux systèmes BUK près de la ligne de front
06’27 » – Étendue des vols d’armes au sein des Forces Armées Ukrainiennes


ACCORDS DE MINSK
07’59 » – L’Ukraine rejette la proposition visant à interdire les tirs sur les bâtiments et infrastructures civils


RPD-RPL
11’03 » – Rencontre entre les chefs de la RPD et de la RPL pour améliorer la coopération entre les deux républiques


RELIGION
13’59 » – Le Patriarche Cyrille propose de lancer une discussion pan-orthodoxe sur la situation religieuse en Ukraine


ÉVOLUTION GÉNÉRALE DE LA SITUATION EN UKRAINE
21’53 » – Kiev veut criminaliser ceux qui ne parlent pas (ou mal) l’ukrainien


PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
30’21 » – Le SBU dévoile qu’une société ukrainienne a fourni 28 000 tonnes de pierres concassées pour le chantier du pont de Crimée


31’43 » – Conclusion


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3776
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 16 Oct - 2:42

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 13 octobre 2018



Christelle Néant pour DoniPress et Thom Aldrin pour Éveil Français



Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 13 octobre 2018 :



SITUATION MILITAIRE
01’03 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
02’51 » – Pertes hors combat au sein des Forces Armées Ukrainiennes
04’32 » – Les soldats ukrainiens refusent de prolonger leurs contrats


RELIGION
05’28 » – Constantinople s’arroge le droit d’accorder l’autocéphalie à l’Ukraine et viole le droit canon


ÉVOLUTION GÉNÉRALE DE LA SITUATION EN UKRAINE
20’14 » – Cinquième incendie d’entrepôt de munitions en Ukraine en trois ans
26’19 » – Irina Farion traite les Hongrois de Transcarpatie de débiles et veut les déporter


PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
31’47 » – Kiev transforme l’APCE en annexe d’hôpital psychiatrique
34’56 » – Vladimir Omelian veut que les Ukrainiens aillent faire la guerre contre la Russie et conquièrent Moscou et le Kouban


39’09 » – Conclusion


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» L'Ukraine réalise des progrès dans ses discussions d'association avec l'Union européenne
» OGM : La face caché d'une multinationale qui n'a peur de rien, même pas de tuer...
» Connaissez-vous "la face cachée" d'ANGELINA JOLIE?
» Libéralisation du régime des visas européens pour l'Ukraine
» Mon talent caché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Guerres & Conflits-
Sauter vers: