Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Death and Black Metal,la bande son de la mysère humaine...

Aller en bas 
AuteurMessage
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1249
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 45
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Death and Black Metal,la bande son de la mysère humaine...   Mar 17 Jan - 1:38

Bonsoir,
En cette sombre et froide nuit d'hiver j'ai envie de vous faire découvrir un style musicale des plus atypique et sans doute les plus extrême de toute l'histoire du rock. Le Death et Black Metal. Né vers la fin des eighties   sous l’impulsion d'autres sous genres du heavy metal le Crust-Punk, mouvement surtout présent en Angleterre dans les milieux anarchistes se caractérisant par un son de basse surpuissante rythmé par une batterie speed et des textes pessimistes abordant les maux de sociétés le chant est guttural voir hurlé accompagné de grognement incongru créant un malaise et accentuant l'effet de malêtre. Autre influence majeure, le Shok-Rock, surtout pour son imagerie, visage grimé, accoutrement guerrier ou moyenâgeux, l'occultisme et le satanisme sont omniprésent !

Les caractéristiques inhérent au style Black-Metal :

Les pionniers du genre ont émergé à la fin des années 80 et au mitant des années 90, avec des groupes tels que Mayhem, Burzum, DarkThrone ou  Marduk. Le son se caractérise par des guitares jouées rapide, soumises à une distorsion élevée et en fréquence aigüe. La technique dite de  "alternate picking et tremolo picking" est souvent d'application où les guitaristes collent des accords bas et utilisent des notes chromatiques élevée ou descendue, afin de créer une atmosphère étouffante et malaisée. Certains utilisent aussi des gammes harmoniques pour le côté dramatique.

Les guitaristes de référence sont : Euronymous (Mayhem), Varg Vikernes (Burzum), Infernus (Gorgoroth), Jon Nödtveidt (Dissection), Abbath et Demonaz (Immortal), Nocturno Culto (Darkthrone), Ihsahn et Samoth (Emperor), Satyr (Satyricon), Ivar Bjørnson (Enslaved, Snorre Ruch (Thorns), Lord Ahriman (Dark Funeral), Obsidian Claw (Keep Of Kalessin), Morgan Steinmeyer Håkansson (Marduk) et Nornagest (Enthroned). Source wiki



La basse :  Sont pour le plus souvent profonde et noyée dans la mixage et placée en arrière plan de batterie. Les technique de Drone (bourdonnement) sont aussi souvent de mise. La basse huit cordes en lieu et place de la guitare rythmique est aussi devenu une constante ainsi que la technique de pinçage des cordes pour lui conférer du rythme.  

Les bassistes de référence sont : Abbath (Immortal), Ole Jørgen « Apollyon » Moe (Immortal, Aura Noir, ex-Dødheimsgard), Grutle Kjellson (Enslaved), ICS Vortex (ex-Dimmu Borgir, Borknagar), Nagash (The Kovenant, ex-Dimmu Borgir), B-War(ex-Marduk), Jørn « Necrobutcher » Stubberud (Mayhem), King ov hell (Ex-Gorgoroth - God seed), Phorgath (Enthroned - Emptiness), Hugh Mingay (Arcturus, ex-Ulver), Magus Wampyr Daoloth & Baron Blood (Necromantia) Source Wiki  



La batterie : Est caractérisé par l'emploie d'une doubles pédales et double caisses claires pour la rapidité et d'un kid de au moins cinq toms pour des descendes de grave à l'aigu très technique, ainsi des tom-toms et floor toms placé au dessus des caisses claires. Le tout sera complété par une grande variété de cymbales, de charleston et de chineses et un spach. Le tout est monté sur des racks pour maintenir toute la structure bien compacte, le son est capté par des triggers  pour un rendu plus précis et compacte, la vitesse d"exécution tourne aux alentours de 120 à la noire à 240 à la croche !

Les batteurs de référence de black metal sont principalement : Gylve « Fenriz » Nagell (Darkthrone), Robert « Inferno » Prominski (Behemoth), Emil Dragutinovic (ex-Marduk, The Legion, Devian), Nicholas Barker (ex-Cradle of Filth, ex-Dimmu Borgir), Jan Axel « Hellhammer » Blomberg (Mayhem, Arcturus, ex-Dimmu Borgir, ex the Kovenant), Kjetil Vidar « Frost » Haraldstad (Satyricon, 1349), Bornyhake (Enoid, Borgne), Vegar « Vyl » Larsen (Keep of Kalessin), Matte Modin (Dark Funeral), Reidar « Horgh » Horghagen (Immortal), Bard « Faust » Eithum (Emperor), Trym Torson (Emperor, Zyklon, ex-Enslaved) source Wiki   



Le chant : Ce caractérise par une voix gutturale et malsaine et écorchée à son paroxysme qu'on croirait tout droit sorti des enfers ! Jamais on aura entendu une chose aussi malaisée de toute l'histoire du rock. Jamais le désespoir aura été aussi prégnant, c'est toute la misère du monde qui est vomie. La souffrance les envie de suicide voir de meurtre sont palpable. C'est de la haine pure, c'est malsain les cris de tortures glace les sangs.
Techniquement parlant il s'agit du grunt,  unetechnique qui consiste à braillé avec une voix grave et rauque. Ou de growl une méthode similaire au grunt mais qui provoquae une sorte de sifflement dû à la position de la bouche, ou encore de scream, hurlement.   

Les chanteurs de référence sont : Dead (Mayhem), Nocturno Culto (Darkthrone), Gaahl (Gorgoroth), Satyr (Satyricon), Legion (ex-Marduk, ex-Devian, ex-Witchery), Nattefrost (Carpathian Forest), Abbath (Immortal), Mortuus (Marduk, Funeral Mist), Maniac (Mayhem) puis Attila Csihar (Mayhem), Ihsahn (Emperor), Varg Vikernes (Burzum), Nornagest (Enthroned), ICS Vortex (ex-Dimmu Borgir, Borknagar, Arcturus), Grutle Kjellson (Enslaved), Kristoffer « Garm » Rygg (Ulver, ex-Borknagar, ex-Arcturus), Dani Filth (Cradle of Filth) Source Wiki



Les atmosphères : Sont lourdes étirée et malsaine, avec de long break atmosphérique et oppressant jouant sous le son du spectre bas. Le tout sur des rythmiques complexes mais une production souvent "à la ramasse" ce qui est une volonté propre par protestation envers la musique commerciale, mais aussi parce que ça accentue le côté glauque et l'impression de malaise.

Les différences notoires entre Black Metal et Death Metal : Elles se trouvent déjà au niveau des guitares jouées dans des gammes plus basses ou dissonantes, le chant est encore plus gutturale et les composition sont plus progressive jouée en mesure en 7/4 qui peuvent se diviser en 3 + 4, ou en 4 + 3, par exemple.   Dans le Black Métal on trouve souvent les gammes chromatiques, dans le Death se sera plutôt des gammes Tonales.  

Texte et recherche par Orné



Death and Black Metal,la bande son de la mysère humaine...



Le Black Metal est et a toujours été dominé par les norvégiens avec des compos comme Burzum, DarkThrone et Mayhem. Et c'est dès le début des nineties  que Burzum sortira en 1992 "Burzum" un condensé de haine pure et une musique cathartique et désespérée !



Pour la petite histoire, le leader chanteur guitariste Varg Vikernes tueras son rival, Heuronimous, le guitariste de Mayhem de 23 coups de couteaux ! Auparavant il aura aussi incendié plusieurs églises et prendra 20 ans pour son meurtre et sortira après 16 ans de taule. Le mec est comme il le chante complètement à la masse, il suffit de voir sa réaction au rendu de la sentence, il sourit longuement....

Burzum sortira deux autres grands chef-d’œuvre  :



Burzum - Hvis Lyset Tar Oss (Full Album)



Burzum - Filosofem

Levihatan est l'un des meilleurs groupes Balck Metal sombre et à la fois technique. Malgré une localisation en Norvège, point de paganisme satanique à l'horizon, ici il s'agit simplement de misère humaine et d'histoire de suicide. Les guitares sont dissonantes le tout sous un déluge de rythme ultra-rapide et supra technique.  



Leviathan - The Tenth Sub Level Of Suicide - 2003



L'un de mes album préféré nous vient de Ukraine et a été commis par le groupe Hate Forest et est vraiment l'un des meilleurs. Le groupe refuse tout contact avec les médias.
Purity est un disque de black metal au son extrêmement dense, épais, d’une qualité rare dans le genre. Se refusant de choisir entre pauvreté true et puissance dénuée d’âme, HATE FOREST additionne les atouts pour sortir un résultat parfaitement équilibré. Les instruments se partagent équitablement un spectre sonore couvert sur toute sa surface. Les guitares, massives et lancinantes, laissent une basse sèche et percutante s’exprimer au côté d’une batterie remarquable par son rendement, sachant alterner classiques accélérations à la double grosse caisse et motifs à la caisse claire mettant un accent sur les passages les plus pesants de l’album. Les vocaux gutturaux, caverneux, plus death que black, apportent un dernier combustible à cette machine déversant une atmosphère de haine brutale sur son auditoire.



Hate Forest - Purity

 Mayhem est l'un des pères fondateurs du Black Metal avec Bathory Venom ou Hellhammer, on est dans la grande famille des vikings norvégiens. Ici on est dans la plus pure légende BM bien satanique et sale emprunt de légendes et de sombre histoire de meurtre puisque c'est le guitariste Euronimous qui fut trucidé par Varg Vikernes .. Musicalement parlant, on est face à un vrai joyaux, leur chanteur Attila Csihar  est l'un des meilleur du genre et du moins la plus complète et mystérieuse. Les atmosphères sont splendide si le terme ne vous parait pas galvaudé (rires).  Ah oui j'oubliai d'vous dire ! le chanteur initial "DEAD" (ça ne s'invente pas), c'est tiré une balle dans la tête, et oui c'est album est habité par la mort et est totalement vampirisé !



Mayhem - De Mysteriis Dom Sathanas 1994



Changeons de bled ! De continent même et on embarque pour la Californie, et houai c'est moins terne et glauque que les morne pleine froide et désolée de Scandinavie. Et pourtant pas de répit pour le profane la haine et le désespoir reste de mise, mais aussi la qualité car ici il s'agit d'un très bon nouveau groupe qui en est à son troisième et qui malheureusement ont perdu un membre en courte de route...Et c'est précisément sur la route qu'il a calancher, un accident de voiture pour être précis (sic). Bon ici ce n'est pas un compos de pure Black Metal v u qu'on y trouve des influence Sludge et Doom du plus bel effet, donnant une connotation US à l'ensemble pour un rendu à couper le souffle.. Vivement conseillé !



Behold! The Monolith - Architects of the Void

Restons aux Etats-Unis tant qu'on y est, et cette fois-si pour un album beaucoup plus classique Black Metal ! Il s'agit des terrifiants Xasthur ici point de satanisme non juste le mal-hêtre la dépression et le suicide. Une musique d'inadapté sociaux, de timides compulsifs qui vomis sa haine à la face du monde c'est très raw.  On a aussi affaire à deux des voix les plus sombre de l'histoire une production massive et dark ambiant et des guitares dissonantes à souhait.



Xasthur - Subliminal Genocide



FIN DE LA PREMIÈRE PARTIE ! A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1249
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 45
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Death and Black Metal,la bande son de la mysère humaine...   Dim 16 Avr - 0:53

Les dernières tueries Death and Black Metal

L'année 2016 c'est vue assez excitante en terme de sortie sensationnelle et exceptionnelle avec des confirmés, Oranssi Pazuzu, Gorguts, Inquisition, Ulcerate, Nails, ou des nouveaux venu, Vektor, Inter Arma, Howls of Ebb, etc... Voici ma sélection, non exhaustive mais additive (sourires).
Orné






Vektor - Terminal Redux (Full Album)



Altarage - NIHL [2016] FULL ALBUM



Mizmor - Yodh (Full Album)



Chthe'ilist - Le Dernier Crépuscule (2016)







Gorguts - Pleiades' Dust



Oranssi Pazuzu - Värähtelijä [Full Album - 2016]



Howls of Ebb - Cursus Impasse: The Pendlomic Vows (2016) I, Voidhanger Records - full album



Enucleator (US) - Demo 2016.avi





INTER ARMA - "The Summer Drones" (Official Music Video) ( Paradise Gallows full album playlist)



GOD ENSLAVEMENT - Belial Within - Un extrais de Consuming The Divine



Cobalt - Slow Forever [Full Album]



COUGH - "The Wounding Hours" (Official Track) - Un extrais de Still They Pray (playlist full album)



L'album oublié :



Portal "Vexoxoid" 2013 full album
Revenir en haut Aller en bas
 
Death and Black Metal,la bande son de la mysère humaine...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Genre] Black Metal Sympho
» Âotefeis - Folk Metal Normand
» Viking Metal, Paganisme et Normandie
» Une bande de voyous sème le trouble à Royan
» Zoom Fast Black Lash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Culture :: Musique-
Sauter vers: