Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae

Aller en bas 
AuteurMessage
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Lun 10 Nov - 14:53

Que ferez-vous le 12 novembre ? L’Histoire vous attend !


Ce jour sera peut-être celui où l’homme écrira une nouvelle page
 de la toute jeune histoire spatiale. Ce 12 novembre,
 L’agence spatiale européenne et le CNES vont poser Philae,
 un robot-laboratoire sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko !
Ce jour-là, où serez-vous ?  




C'est en 2004 qu'est parti la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae. Après plus de 10 ans de trajet et 6,5 milliards
 de kilomètres parcourus, elle s’est mise en orbite autour de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko. Mercredi,
 la sonde Rosetta larguera Philae, un robot, qui devra se poser sur la comète. Au moment de l’atterrissage, la comète se
trouvera à 510 millions de kilomètres de la Terre !Le coût total de la mission s’élève à 1,3 milliards d’euros,
la France a contribué à hauteur de250 millions d’euros sur 20 ans, ce qui représente 20 centimes d’euros par an et par français.



Les enjeux scientifiques sont énormes. Si Philae parvient à se poser sur sa comète, il nous permettra
 d’en savoir plus sur la formation du système solaire et sur les origines de l’eau sur Terre.
C’est la première fois que l’Homme va poser un laboratoire sur un objet non coopératif
 tel qu’une comète. La zone d’atterrissage de Philae sur la comète s’appelle Agilkia,
 (c’est le nom d’une île qui se trouve sur le Nil#. Ce site est normalement plat, ensoleillé mais avec
une période nocturne, et l’horizon est assez dégagé pour que Philae puisse communiquer avec Rosetta
qui restera en orbite autour de la comète.



Philae pèse 100 kg sur Terre. Mais sur la comète, la gravité est si faible que Philae ne pèse qu’1 gramme.
 Si la comète se met à trop dégazer, les éjections de gaz peuvent modifier la trajectoire de Philae au moment
de sa descente et ça peut compromettre toute la mission… une mission de 20 ans qui a mobilisé
500 ingénieurs et scientifiques.Et si Philae parvient à toucher le sol de la comète, il faut qu’il atterrisse
sur une zone plate, si l’inclinaison du sol est supérieure à 60°, la mission est terminée.
 Ensuite, dès que le robot touchera le sol, des propulseurs s’allumeront pour plaquer le robot au sol
 et éviter qu’il ne rebondisse. Des harpons sont alors lancés pour accrocher le robot au sol.
 Ensuite des vis qui se situent dans les pieds de Philae viendront fixer définitivement le robot au sol… 
Comme on ne connait pas la densité du sol, il y a un risque que le robot s’enfonce au moment où les propulseurs
seront activés. Les experts estiment avoir une chance sur deux pour que l’atterrissage se déroule parfaitement.


Quand se pose Philae ?


Tout commence à 9h35 du matin, heure française. Philae se détache de Rosetta.
 Et après quelques manipulations que je vais vous épargner, Philae entame sa descente vers la comète.
 Il va mettre 7 heures à parcourir les 20 kilomètres qui le sépare de la comète.
A 15h54, Philae prend des photos de sa zone d’atterrissage. A 16h34,  contact avec la surface de
 la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. 17h + ou – 15 min), confirmation de l’atterrissage par
le centre de contrôle de Philae. 19h, réception du panorama du paysage autour de Philae.

Comment suivre l’atterrissage de Philae ?


Pour suivre l’atterrissage de Philae, et vivre les moments d’angoisse, d’espoir et de joie ou de déception,
vous avez plusieurs possibilités.

Tout d’abord, vous pouvez vous rendre à la Cité de l’espace à Toulouse qui, pour fêter cet évènement historique,
ouvre ses portes gratuitement ! Toute la journée des experts, des scientifiques, des ingénieurs qui ont travaillé sur Philae
 vont expliquer ce qui se passe là-haut. Il y aura également un envoyé spécial dans le centre de contrôle
 de Philae à Darmstadt en Allemagne, un autre à Universciences à Paris, sans oublier que des visioconférences
avec le musée de l’espace à  Houston sont également prévus.

Et pour ceux qui ne pourront pas se déplacer,
 vous pouvez suivre cet événement en streamingci-dessous à partir de 10h30 :



Ensuite, pour les Parisiens, vous pouvez vous rendre à Universciences où il y aura un dispositif imposant qui comprend
 de nombreux invités prestigieux. Il y aura également un envoyé spécial dans le centre de contrôle de Darmstadt en Allemagne. De même,
vous pouvez suivre en direct le multi-flux mis en place par le CNES à partir de 15h30 ci-dessous :





*Article de Norédine Benazdia suivre sur Twitter : @benazdia




_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Mar 11 Nov - 22:53

N’oublier pas Mercredi 12-11-2014

L’agence spatiale européenne et le CNES vont poser Philae,
un robot-laboratoire sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko !
vous pouvez suivre cet événement en streaming à partir de 10h30 et
en direct le multi-flux mis en place par le CNES à partir de 15h30 

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Mer 12 Nov - 17:09

Atterrissage confirmé a 17h 05
10 ans après avoir quitté la Terre, l'explorateur Philae,
transporté par Rosetta, s'est posé sur la comète
 Tchouri. Une première historique dans la conquête spatiale.


En direct : Atterrissage de Philae


_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Mer 12 Nov - 20:37

Mission Rosetta : sur Twitter,
 les internautes parodient l'atterrissage de Philae


SCIENCES - Un petit pas pour Philae, et déjà de grands éclats de rire sur la twittosphère.
Le petit robot envoyé sur la comète "Tchouri" par la sonde Rosetta a atterri mercredi 12 novembre
aux alentours de 16h30. L'information a été confirmée vers 17h. Et tout au long de la journée,
 les internautes se sont amusés à détourner ou parodier l'événement.
Entre Tintin et Le Petit Prince, beaucoup ont fait le rapprochement avec notre vision enfantine
 des comètes, quand d'autres, plus parodiques, ont mis en scène François Hollande, ses détracteurs,
ou encore les fesses de Kim Kardashian. En attendant les révélations scientifiques que devrait
apporter Philae, découvrez les meilleurs détournements de cette aventure spatiale sur Twitter.


kate @Sea_Penguin5 
Wonder what they'll find on that comet...... #Philae #CometLanding
16:28 - 12 Nov 2014

Mark Lazerus @MarkLazerus   
We have our first live image of Philae on the comet.
17:13 - 12 Nov 2014







David Abiker         @DavidAbiker 
Le Plantu sur la comète. #fh #rosetta


Andy Kirk @scrimnodkirk

Article réalisé : Par Morgane Masson du "le HuffPost"

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Jeu 13 Nov - 12:10

Philae : ce qui s'est vraiment passé après l'atterrissage



Mercredi 12 novembre, l'explorateur de Rosetta s'est posé sur la comète Tchouri.
Tout ne s'est pas passé comme prévu : le décryptage de Francis Rocard, astrophysicien au CNES.
Un gros plan de l'inhospitalière Tchouri. (ESA/SIPA)

mercredi 12 novembre 2014, le module Philae a réussi un exploit historique : il est le premier véhicule terrestre qui
 se soit posé sur une comète. Et à plus de 500 millions de kilomètres de la Terre ! Comme nous vous l'expliquions hier,
l'atterrissage a été mouvementé. Harpons déficients, rebonds inattendus... Sciences et Avenir a interrogé Francis Rocard,
responsable de l'exploration du système solaire au CNES, pour faire le point sur la situation de Philae, ce 13 novembre 2014.

Les rebonds auraient duré 2 heures mais sont terminés. 
On savait que le robot avait au moins atterri "deux fois""Le module a été en mouvement pendant environ deux heures,
confirme Francis Rocard. D'ailleurs les images partiellesque nous avons récupérées (et qui n'ont pas encore été diffusées
 aux médias, NDLR) sont floues, ce qui indique bien quele module bougeait". Philae s'est ensuite stabilisé pendant plusieurs
heures. "Et il y a très peu de chance qu'il se remetteen mouvement", reprend le scientifique.

Le sol où Philae a atterri est mou.
Ce qui l'indique, c'est la façon dont le système d'amortissement du robot a fonctionné.
 "Il ne s'est enfoncé que de 4 cm, ce qui est très peu", commente Francis Rocard. L'amplitude maximum de l'amortisseur
est en effet de 20 cm. "Si le sol avait été dur, on aurait subit un violent rebond" reprend l'astrophysicien.

On ne sait pas de façon certaine si les harpons ont été tirés.
 "La situation est un peu confuse et certaines déclaration du 12 novembre ont été contradictoires"
 explique Francis Rocard. De fait, dans les minutes qui suivaient l'atterrissage, un tweet officiel de l'ESA annonçait que les
harpons, qui servent à arrimer Philae au sol, avaient été correctement tirés. Mais peu de temps après, un nouveau tweet,
 toujours de l'ESA, revenait sur cette information. "C'est peut-être le système pyrotechnique qui n'a pas fonctionné"
 développe M. Rocard. En effet, les harpons étaient censés être projetés par un système explosif. "Le système avait été testé
dans une enceinte sous vide en laboratoire, pour reproduire les conditions du voyage de Rosetta, et il n'avait pas toujours
fonctionné. On savait donc qu'il y avait un risque". Dans un tweet, l'ESA s'interrogeait sur la possibilité de retirer les harpons :
 cela ne serait possible qu'à la condition qu'ils n'aient pas déjà été tiré, sachant que le fameux système pyrotechnique ne
fonctionne qu'une fois. "Et même à cette condition, ce serait hasardeux. Car l'impact du harpon au sol risquerait de refaire
décoller Philae. Il vaudrait mieux s'accommoder de la situation actuelle quitte à faire un peu de bricolage."

Philae et Rosetta communiquent.
 C'est la vraie bonne nouvelle. Dans la position actuelle au sol de Tchouri, l'explorateur est dans une configuration qui lui
 permet de communiquer avec la sonde. "Philae nous parle" nous confirme Francis Rocard.
"Ce qui nous donne toutes les raisons d'être optimiste".  < Article réalisé: Par Audrey Boehly >









Voici la première image envoyée depuis la comète par le robot Philae.| ESA/PHILAE/CIVA
C'est une image historique : la toute première photo jamais prise à la surface d'une comète.
 Au lendemain de l'atterrissage mouvementé du robot Philae - il a rebondi plusieurs fois - 
 sur la comète «Tchouri», l'Agence spatiale européenne a diffusé ce jeudi matin
le tout premier cliché pris par l'une des sept cameras panoramiques du petit robot.
 On y voit une importante forme rocheuse , ainsi qu'une des jambes du module, posée sur le sol.

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Jeu 13 Nov - 20:36

Diffusé en direct le 13 nov. 2014
Conférence de presse du CNES sur Philae


Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la Cité de l’espace le 13 novembre 2014 à midi,
 le CNES a confirmé que Philae a rebondi à un kilomètre de son lieu d’arrivée, mais qu’il fonctionne.

Le monde suit de près les suites de l'atterrissage du module Philae sur la
comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, alias "Tchouri".

La « chanson » émise par la comète « Tchouri »
La comète ne "chante" pas vraiment, mais émet des
oscillations dans le champ magnétique qui l'entoure.

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Ven 14 Nov - 0:19

Effectivement euh cette mission de Philae s’annonce difficile…

Après l'euphorie des premiers instants, les responsables de la mission Rosetta espèrent y voir plus clair,
Le robot a eu droit à un check-up complet, afin de déterminer les éventuels dégâts subis lors de son atterrissage mouvementé

Qu'est-ce qui inquiète l'Agence spatiale européenne ?

Tout ne s'est pas passé exactement comme prévu. Si le robot Philae "fonctionne bien",
 il se trouve sans doute "sur une pente fortement inclinée, a annoncé jeudi matin l'agence spatiale européenne.
Autre difficulté, lors de l'approche, les harpons du robot laboratoire ne se seraient pas activés,
ce qui aurait provoqué des rebonds."Les analyses magnétiques révèlent que Philae a
 effectué trois atterrissages à 15h33, 17h26 et 17h33 UTC" , ont annoncé les équipes de
 l'Agence spatiale européenne. La veille, l'ESA avait déjà évoqué l'éventualité d'un double atterrissage.

Pourquoi cela peut-il gêner Philae dans sa mission ?

Si Philae n'était pas bien arrimé au sol, "ce serait embêtant pour certains instruments"
explique Philippe Gaudon, chef de projet Rosetta au Centre national d'études spatiales (Cnes), à Toulouse.
"On a besoin qu'il soit bien harponné pour utiliser la foreuse qui doit permettre de récupérer
les échantillons dans le sol", précise-t-il. Car la mission du robot laboratoire est notamment de faire
 des prélèvements qui donneront des informations sur les origines du système solaire,
voire sur l'apparition de l'eau et de la vie sur Terre.

SOURCE : francetvinfo avec AFP

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Ven 14 Nov - 17:23

Il faut faire bouger Philae pour le sauver de l'hibernation !

C'est l'option très sérieusement envisagée ce 14 novembre
 par les équipes de la mission Rosetta.
 Une opération de sauvetage à 500 millions de km de la Terre.




Les scientifiques de l'Agence spatiale européenne (ESA) ont fait ce vendredi 14 novembre 2014
un nouveau point sur l'état de santé du petit robot Philae. L'engin est donc calé dans une zone
 rocheuse de l'inhospitalière Tchouri où l'ensoleillement est extrêmement faible. C'est un problème
 majeur, puisque lorsque la première batterie du "lander" sera épuisée, la seconde batterie,
alimentée par des panneaux solaires, devait prendre le relais.

Philae échappera-t-il à l'hibernation ?


Le seul espoir pour prolonger l'activité de Philae est donc de le déplacer légèrement afin que
 ses panneaux captent mieux la lumière du Soleil. "C'est envisageable", déclare
Philippe Gaudon
 (chef de projet Rosetta au CNES) dans ce point presse. "Nous réfléchissons à utiliser pour cela
 le volant d'inertie" reprend Stephan Ulamec, responsable en charge de l'atterrisseur au DLR
(Cologne, Allemagne). Le volant d'inertie a été initialement conçu pour maintenir Philae en position
 horizontale au cours de sa descente. Ce dispositif, télécommandé depuis la Terre, permettrait,
 par son mouvement, de faire bouger Philae de quelques cm. C'est peu, mais cela représenterait a
quelques cm2 d'ensoleillement supplémentaires sur les panneaux solaires. Un apport d'énergie
critique, qui pourrait sauver le robot de l'hibernation.
Avec l'ensoleillement actuel, "il est très improbable que le lander puisse communiquer" une fois que
 la première batterie sera déchargée, explique Valentina Lommatsch (DLR).
"Les 1,5 heure d'ensoleillement, toutes les 12 heures, produisent en moyenne moins de 1 watt.
Avec, pendant 20 mn, un pic à 3 ou 4 watts. Or le lander a besoin de 5,1 watt pour se mettre en marche.
 Après cela, il faut encore chauffer la batterie jusqu'à 0° celsius pour pouvoir la charger".
 Et la surface de la comète est, en moyenne, à -70° C ! "Pour réchauffer la batterie, il faut 50 à 60 wattheures par jour.
 Après cela, il faut qu'il reste suffisamment d'ensoleillement pour charger la batterie".



 Autrement dit, si Philae reste là où il est, il est de fait condamné à l'hibernation. Muet comme une bûche
il ne pourra ni effectuer d'analyses scientifiques, ni communiquer avec la Terre - par l'intermédiaire
de Rosetta. Toujours dans ce scénario, le réveil de Philae pourrait avoir lieu lorsque la comète
Tchouri sera beaucoup plus près du Soleil, à environ une unité astronomique de notre étoile.
"L'éclairage pourrait redevenir suffisant pour alimenter Philae et le tirer de son sommeil"
reprend Valentina Lommatsch.
"À condition cependant qu'à ce moment là la comète n'émette pas trop de
poussière qui pourrait bloquer l'arrivée de la lumière"
. Les jets cométaires deviendront aussi plus actifs :
on ne peut pas exclure que l'un d'entre eux propulse Philae loin de sa nouvelle demeure, d'autant plus
qu'il n'y est pas accroché,
ses harpons n'ayant pas fonctionné.

Actuellement, Philae n'est pas en communication avec Rosetta, la sonde étant derrière la
ligne d'horizon de la comète. Le robot poursuit ses opérations scientifiques, notamment sa foreuse,
qui s'est déployée de 25 cm, sans qu'on sache cependant si c'était dans le vide ou si elle a pénétré le sol.
L'instrument SD2 est chargé d'une mission de la plus haute importance : récupérer des échantillons sous
la surface puis les distribuer à d'autres outil de Philae qui vont analyser leurs compositions.
Les questions sont donc de savoir si l'analyse pourra avoir lieu, et s'il y aura assez d'énergie dans
la première batterie pour que ces données puissent être transmises à l'ESA.

La prochaine communication entre Philae et Rosetta
 est prévue pour 21 H UTC soit 22 H à Paris.
Aura-t-elle lieu ?


Par Audrey Boehly SCIENCES et AVENIR

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Ven 14 Nov - 22:57

Philae : Conférence de presse du CNES du 14 novembre


Ce 14 novembre, le CNES nous a donné des nouvelles de Philae. L'atterrisseur est toujours en vie
 et Marc Pircher, directeur du Centre Spatial de Toulouse affirme : "l'aventure n'est pas terminée".
 Philippe Gaudon, chef de projet Rosetta et Philae au CNES, a précisé que 80 % du programme
 scientifique prévu avait été réalisé. De plus, la foreuse de Philae a été mise en route et on espère
 la réception des données ce soir 14 novembre. Philae arrivant à la fin de ses piles en matière
 d'énergie électrique, le but est désormais de tenter de mettre l'atterrisseur en sommeil afin
d'espérer le réveiller lorsque l'endroit où il se trouve recevra plus d'ensoleillement. En effet,
 à ce moment, les panneaux solaires pourraient être en mesure de recharger les batteries
(conçues pour prendre le relais après épuisement des piles). Ci-dessous, le replay de cette
 conférence de presse du 14 novembre (en raison d'un problème technique,
 il se peut que le son ne soit actif qu'à partir de 1:15).


Diffusé en direct le 14 nov. 2014



_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Sam 15 Nov - 14:28

Mission Rosetta: Philae s'est endormi après
un forage de dernière minute sur la comète Tchouri

PHILAE. Récit d'une nuit extraordinaire !
Par Erwan Lecomte
voir tous ses articles




La communication a de nouveau été établie cette nuit entre Philae et Rosetta
et les dernières données scientifiques ont afflué. Avant de tomber en hibernation,
le robot a aussi été déplacé avec succès.

Où es-tu Philae ? Le petit robot se trouve quelque part sur ce montage de cinq images capturées parla caméra Osiris de la
sonde spatiale Rosetta. Ces photos ont été prises au moment de l'atterrissage du petit robot sur la comète Tchouri,
 le 12 novembre 2014. Rosetta se trouvait alors à 18 kilomètres environ du centre du corps céleste, et à quelque
16 kilomètres de sa surface. (ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA)

Une fenêtre de communication s'était ouverte depuis 22 H 30 environ, vendredi 14 novembre 2014, entre la sonde
Rosetta et le module scientifique Philae. Mais celui-ci demeurant silencieux, on craignait le pire : une panne de batterie.
En effet,Philae a échoué dans une zone différente de celle prévue à l'origine.Une zone située 1 km plus loin,
et dans laquelle l'ensoleillement n'est pas suffisant pour lui permettre de recharger ses accus à l'aide de ses panneaux solaires.

 l'ESA a par ailleurs indiqué qu'elle allait tenter une périlleuse manœuvre :
 faire effectuer une rotation à Philae pour tenter d'améliorer quelque peu son exposition au soleil
.
Manœuvre dont on apprenait le succès quelques minutes plus tard !
Pour ce faire, l'ESA a utilisé le "volant d'inertie". Un dispositif conçu pour
 maintenir Philae en position horizontale au cours de sa descente.
Revers de la médaille : l'opération a sans doute puisé dans les dernières réserves d'énergie du module.

Philae a néanmoins continué pendant un long moment à transmettre des données et à effectuer des mesures.
 La foreuse aurait notamment fonctionnée comme prévu ainsi que les instruments Ptolemy et Rolis.
Jusqu'à ce que ses dernières forces le quittent finalement vers 1 H 30 du matin (heure française)

 Désormais, le module est entré en hibernation. Et ce jusqu'à ce que la comète se rapproche
 suffisamment du Soleil et qu'il bénéficie d'une illumination suffisante pour reprendre du service.
Quoi qu'il en soit, Philae a dores et déjà pratiquement rempli toute sa mission. Lors d'un point presse
ce vendredi 14 novembre, le CNES et l'ESA expliquaient que les instruments de Philae avaient tous fonctionné,
 et que le robot avait d'ores et déjà collecté 80 % des données qu'il était censé engranger pendant sa mission.
 C'était sans compter la nouvelle moisson de données effectuée quelques heures plus tard...




AUTRE SOURCE: du HuffPost avec AFP
Cette mission "est unique et restera unique à jamais", avait souligné vendredi Andrea Accomazzo, directeur de vol de la mission Rosetta.
Un bémol toutefois, l'activité du robot, qui aurait pu durer jusqu'en mars en cas de bon ensoleillement,a été écourtée.

Les scientifiques espèrent que le robot pourra sortir de son hibernation en août prochain. A ce moment-là, la comète sera "active comme un diable,
elle sera très près du soleil", a dit l'un des scientifiques. Avec un peu de chance, les batteries solaires du robot emmagasineront
de la chaleur ce qui lui permettrait de se réveiller et de se remettre au travail et d'envoyer les données restées bloquées faute de signal.
Philae mourra ensuite de chaleur à l'approche du Soleil. Mais la mission Rosetta sera loin d'être terminée. La sonde, qui a déjà
 parcouru 6,5 milliards de km dans l'espace, poursuivra son escorte de "Tchouri" au moins jusqu'au 13 août.
C'est à cette date que la comète passera au plus près de l'astre.

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Dim 16 Nov - 4:02

Dernière nouvelle de L'aventure de Philae et de Rosetta

Merci à toi euh, Effectivement le petit robot vat faire "dodo"…  
Mais L’aventure n’est pas finie.Et nous laisse sur notre faim.  
Que se passera-t-il prochainement dans l’espace ?              
Nous le sauront dans les jours ou les semaines à venir.          


Chef de projet de la mission Rosetta au CNES, Philippe Gaudon nous raconte l’aventure du premier atterrissage
sur une comète et comment ses équipes ont relevé le défi d’un Philae qui ne s’est pas posé comme prévu.


_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1249
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 45
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Lun 17 Nov - 6:49

Bonjour,
Je le dis de suite, je ne sais trop se qu'il faut en penser, mais bon sait-on jamais (sourire) la source originale de la nouvelle n'a pas une mauvaise réputation. C'est à vous de voir, et surtout nous en saurons plus dans un avenir proche. Sinon le cas échéant, on oubliera Je tiens aussi à remercier claude pour se beau sujet bien tenu et bien présenté, c'est rare pour ne pas être souligné.


L’ESA confirme que la Comète 67P Transmet des signaux radio. Écoutez là! Novembre 2014



Date de l’annonce:
Novembre 2014, par l’ESA (Agence Spatiale Européenne)
Nom de la comète: 67P
Source 1: http://www.examiner.com/article/mystery-signal-from-rosetta-comet-confirmed-by-european-space-agency
Source 2: http://new.livestream.com/ESA/cometlanding

Scott C. Waring : C’est une annonce fascinante les amis. L’ESA a annoncé cette semaine que la Comète 67P émettait des signaux radio. A mon avis ce n’est pas un code. C’est la façon dont une espèce extraterrestre communique avec une autre sans avoir à parler. Une forme de télépathie combinée à des signaux radio primitifs. C’est la seule façon pour que cette espèce puisse communiquer avec nous. Ce sont leurs pensées. Ils ne parlent pas. Ils ont l’air d’être comme les petits gris qui mesurent 1 mètre, mais avec de la peau tintée de marron. Yeah, j’ai déjà entendu ce son auparavant. Ecoutez la vidéo ci dessous pour entendre le signal… le « chant » tel qu’ils l’appellent. Un message répété.

Parce que ce signal a été transformé en transmissions radio, c’est une technologie primitive pour envoyer leur message… le message a du être créé spécifiquement pour l’humanité. Obtenir une copie du message complet et le traduire relève d’une importance capitale. Est-ce que le message est amical? Ou une menace de ce qui est à venir? Nous, les citoyens du monde, avons besoin de savoir. SCW

Le site Examiner.com déclare:

L’Agence Spatiale Européenne (ESA) a aujourd’hui confirmé qu’elle recevait un mystérieux signal en provenance de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Dans un de ses messages sur le stream en direct de leur site web, elle décrit le signal en tant que « chant mystérieux » et a publié en ligne* un enregistrement avec des sous-titres: « Ecoutez notre comète chanter. » Cette confirmation vient après des mois de rumeurs que la mission Rosetta a été originellement lancée pour explorer ce signal radio détecté sur la comète il y a plus de 20 ans. L’atterrissage de la sonde de la mission Rosetta ce 12 Novembre sera disponible en direct pour toute la planète. L’ESA a fait l’annonce surprise que l’importance de cet atterrissage ira au delà d’avoir simplement posé une sonde humaine sur une comète.

Lire la suite sur la source


(*)

le son est téléchargeable





------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Lun 17 Nov - 19:53

C’est tout bonnement fantastique, merci orné pour se scoop !!!


Effectivement j’en parlé dans le post du jeudi 13 Nov 2014.
Mais je n’avais pas trop percuté sur le sujet  
 Mais en y réfléchissant un peu, il est vrai que ce bruit est étrange.
 (Et aussi dans l’espace, j’ai du mal à comprendre comment peut
se propagé un tel son, soit disent émis par la comète…)
Du reste il n’est pas linière ni répétitif.
Mais plutôt en modulation comme un son crypté….
 Il se pourrait bien que les scientifiques nous aurait mentit!!!
Avec le recul en regardant les vidéos on s’aperçoit de la gêne
qu’ont certaines personnes et du peu d’information sur ce signal
Mais pour le moment prudence nous en sommes qu’a une supposition.

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Lun 17 Nov - 22:07


L'incroyable rebond de Philae à la surface de la comète


L'agence spatiale européenne a publié lundi 17 novembre 2014 de spectaculaires
images de l'atterrissage du module Philae, saisies depuis la sonde Rosetta.
Un rebond à plus d'un kilomètre de haut...


Le saut de Philae et son rebond à la surface de la comète 67P vu depuis la sonde Rosetta  Crédit : ESA/Rosetta/MPS

 Dans une superbe mosaïque d'images saisies par la caméra OSIRIS de la sonde Rosetta, on voit l'incroyable descente
 puis le rebond à plus d'un kilomètre de haut effectué par le module Philae le 12 novembre dernier.
Cette série de clichés qui se lit de gauche à droite a été prise durant une période de 30 minutes alors que la sonde Rosetta
 se trouvait à 15,5 Km au dessus de la surface de la comète, explique l'ESA sur son blog.
Dans la vignette en bas à gauche, on voit le module Philae qui achève les derniers mètres de sa descente.
 Il est alors 15h14 GMT (16h15 heure française).

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1125
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   Ven 28 Nov - 21:32

UFOSightingsDaily : « La Comète 67P n’est PAS une comète »







Des conspirationnistes déclarent que la Comète de la Mission Rosetta est un Vrai Objet Extraterrestre

Eh bien ça n’aura pas pris bien longtemps! Quelques heures à peine après que l’Agence Spatiale Européenne (ESA) ait réussi à poser sa sonde Philae sur la comète 67P, des théories se sont répandues sur internet suggérant que ce n’est pas une comète et que l’ESA et la NASA conspirent pour dissimuler sa véritable identité extraterrestre. Via le Guardian:
l’Agence spatiale européenne est rentrée dans l’histoire galactique quand leur mission Rosetta a atterri avec succès sa sonde Philae sur une comète très rapide, la première fois qu’un tel exploit extraordinaire a été réalisé.
Comme toutes choses allant de l’alunissage jusqu’à la mort d’Elvis, une version alternative de « ce qui s’est vraiment passé » quand la sonde Philae s’est posée sur la comète 67P n’a pas mis longtemps à faire surface.

D’après un email publié sur le site internet UFOSightingsDaily.com – qui publie régulièrement des observations extraterrestres – cette mission fait partie d’un complot de la part de l’Agence Spatiale Européenne et de la NASA pour déguiser la véritable nature extraterrestre de la comète. L’e-mail, venant prétendument d’un employé de l’ESA, accuse l’agence de « dissimulations flagrantes » en voulant effectuer un atterrissage sur la comète et a attaché des photos qui prétendent révéler les « véritables rouages de la comète 67P ».
Elle stipule: « Ne pensez même pas UN INSTANT que l’agence spatiale se déciderait soudainement de dépenser des milliards de dollars pour fabriquer et envoyer un vaisseau spatial pour une mission qui durerait plus de 12 ans, juste pour prendre quelques photos d’une comète comme ça au hasard dans l’espace. »
« La Comète 67P n’est PAS une comète, » continue la lettre. « Il y a 20 ans de cela la NASA a détecté des signaux radio inconnus en provenance de l’espace. Il est très vraisemblable que ces émissions proviennent probablement de la comète 67P. A sa surface il y a des signes qu’elle a été foulée et que le terrain n’est pas naturel. »

Terminant sur une pensée de mauvaise augure, il ajoute: « Quel que soit cet objet, il n’a pas demandé à être sondé et analysé. »
Commentant l’article, le propriétaire du site, Scott Waring (SCW) a également déclaré qu’il croyait que les signaux étaient émis de la comète et étaient comme un « salut » pour l’homme. « Si c’était un avertissement, ils n’auraient pas autorisé l’engin de l’ESA a atterrir » écrit-il. « Je crois que l’atterrissage de l’engin de l’ESA est l’équivalent d’une première poignée de main. Ils feront un autre mouvement bientôt probablement. Il y a des structures exotiques sur la comète. Je ne crois pas qu’elles sont naturelles. »
Pourtant, c’est loin d’être la seule théorie du complot extra-terrestre avancée quant à la nature de 67P et de la mission de l’ESA. En Septembre, BPEarthWatch a publié une vidéo montrant de « nouvelles images en haute définition ». Tirées de la sonde Rosetta, elles semblent montrer deux ovnis survolant la comète et une structure en forme de tour de transmission construit à sa surface, émettant potentiellement les signaux radio mystérieux qui ont été choisis par la ESA. « Ces images ne sont pas normales », dit la voix off de la vidéo.
La confirmation de la part de l’ESA que la comète émettait un « chant mystérieux » a alimenté les théories que c’est en fait un vaisseau extraterrestre et que l’atterrissage est en réalité une tentative de communication avec une entité extraterrestre.
Ecrivant sur son site internet UFOSightingsDaily.com, Scott Waring stipule que « Selon moi ce n’est pas un code. C’est la façon dont les espèces extraterrestres communiquent les unes avec les autres. Une forme de télépathie imbriquée dans des signaux radio primitifs. C’est la seule façon de communiquer avec nous pour cette espèce. Ce sont leurs pensées. Ils ne parlent pas. »
Waring a ajouté: « Obtenir une copie de l’intégralité du message et le traduire est d’une importance capitale. Est-ce un message de félicitations? Ou est-ce un avertissement de ce qui est à venir? Nous, les peuples du monde, avons besoin de savoir ».

The Guardian, le 13 Novembre 2014

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae   

Revenir en haut Aller en bas
 
la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La sonde Juno a décollé pour un voyage de 5 ans vers Jupiter
» sonde urinaire
» Recherche Sonde ventilateur
» sonde urinaire
» sonde gastrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Sciences :: L'Univers, de l'infiniment petit à l'infiniment grand-
Sauter vers: