Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Jukebox à Akasha 2

Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Le Jukebox à Akasha 2    Mar 23 Fév - 3:51

Bonsoir les aficionados du bon son
Bon c'est la cata, j'ai mes deux sujets principaux qui ne sont plus accessibles à cause d'un bug (un script indésirable en bloque l'accès), dont mon fameux Jukebox !   What a Face  Je vais donc emménager ici en attendant de trouver une solution^^ Je vais donc vous présentez les nouveautés de se début d'année, il est temps !  Car même si le début d'année est plus calme que celui de l'année précédente, il y a tout de même de la matière en presque deux mois. Donc sans plus attendre, on s'y plonge


Nouveauté début 2016





Wild Nothing - To Know You | TV Queen (The Living Album Art of Life of Pause) Wild Nothing c'est le projet du seul Jack Tatum, un californien au relent mélancolique et parfait mélomane aux connaissances encyclopédiques. D'où ses influences sont parfaitement assimilée et recyclée. C'est un peu devenu la tendance de la pop moderne, ou de jeunes gens aux références parfaites arrivent à un recyclage intéressant et ludique, de plus ils sont en générale des multi-instrumentalistes des plus doué. Ce sera encore le cas ici avec notre intéressé qui pour son 3eme album fait encore mouche. Après un 1er essais, le séminale Gemini aux relent shoegaze et cold-wave post chill-wave et le second très réussi Nocturne pour une pop plus en ligne claire et sonorité chaude propre à la Californie, il nous revient avec un Art of Life of Pause encore plus fort ! Les arrangements sont somptueux, le chant plus affirmé tout en harmonie vocale. Les ligne de synthé souligne sont chant quand des arrangements à cordes fait décollé les titres les plus pop Ici tout est savamment dosé et les chansons jouissent d'une solide production. C'est mon album de chevet de se début d'année, un artiste à ranger au côté de Washed Out Ou Toro Y Mor qui devraient eux aussi sortir du neuf pour cette année.





DIIV // Under The Sun (Official Single) extrais de Is The Is Are (Captured Track) Zachary Cole Smith le leader de Diiv est un mec cool il est mignon il se sape super bien, d'ailleur il est manequin à ses heure perdue il est le petit ami de Sky Ferreira et est l'ancien guitariste de Beach Fossil autre pensionnaire du génial label Captured Track soit le digne successeur de Factory ! Justement repéré très tôt par Mike Sniper le boss du label et aussi membre de Blanck Dog le signe sans même avoir écouté plus d'une chanson de son Beach Fossil. Mais Zack 'pour les intimes), veut créer un nouveau groupe pour pouvoir jouer avec des amis, il crée Dive dont un ami le préviendra qu'un obscure groupe belge de industriel porte déjà se nom, il changera directement sans prise de tête en Diiv. Et sort Oshin en 2012 Un très bon album de rock au influences un peu cold comme ça. Il lui aura fallu 4 ans et beaucoup de sang et de sueur pour accoucher d'un successeur, car en proie aux doutes et aux addictions de toutes sortes, il aura d'ailleurs quelques ennuis après avoir été contrôler positif et en possessions de stupéfiants avec sa compagne Sky Ferreira. C'est que notre ami a des ambitions il veut à tout pris briller ou disparaître, totalement obséder par Kurt Cobain il fantasme sur sa carrière, et même pourquoi pas un destin aussi funeste (sic) Et la musique me direz-vous ? Eh bien franchement il le tient son chef-d'oeuvre ! Album long en bouche et long tout court d'ailleurs^^ Et pourtant on ne s'ennuie pas malgré que de si long album cela ne se fait plus de trop...Les chansons beaucoup plus haboutie que sur un pourtant déjà très beau Oshin, plus varié aussi, et mieux travaillé encore, on vogue entre l'indie rock des 90 Sonic Youth les Cure avec de très belles guitares et un chant vraiment plaisant et habité, il a du charisme le Zack il n'y a pas à dire. Qu'il se rassure avec un tel potentiel et si il ne se brule pas les ailes tel un Icare des temps moderne il embrassera une belle carrière. Son album est déjà assuré de devenir culte.





Memoryhouse - Dream Shake (Official Music Video)extrais de Soft Hate (Autopruction) Denise Nouvion et Evan Abeele sont de jeunes gens gens adorable et beaux comme des dieux. Après avoir affoler la blogosphère 3.0 avec des ep auto-produit et distribuer seulement en format digitale. Dont le seul The Year sera remastérise pour sortir en physique sur Sub Pop qui vient de les signés dans la volée. Sortiront un 1er album surprenant coupant net avec leur style de prédilection, qui est une sorte de Etheral pop sommes toute personnel au accent ambiant. L'album plus rock avec des guitares, très belles entre parenthèse et cette voie venu directement du paradis ! Il aura donc fallu patienté pour voir enfin sortir le 2eme album. Exercice toujours aussi casse gueule et stressant pour le fan que je suis au moment de poser le vinyle sur la platine, surtout que je remarque qu'il ne sont plus sur le géniale label qualitatif Sub Pop. Que c'est-il passé ? Au fait on ne sait rien de cet album, même pas annoncé, qui ne jouit d'aucune promotion ce qui est assez étonnant au vue de la hype qui avait autours de ses jeunes gens qui était mérité d'ailleurs, alors que c'est-il passé ? On en sait rien, et j'avoue que c'est anecdotique, car ce qu'il compte à mes yeux, ou plutôt à mes oreilles, c'est le contenu de l'album. Et dès le titre inaugural, je me dis déjà que ça commence pas trop mal, la suite aussi, et je me retrouve assez vite plonger dans cet album qui m'envoie 2 mois en avant, car cet album sans bon le printemps les embrumes la rose, le muguet, les amours transits la paresse dans un lit défait avec une fenêtre entre ouverte ou les tentures négligemment tirée laisse passé une raie de lumière. Vous l'aurez compris, l'album est vraiment beau, super bien produit, et toujours se chant qui me fait pâmer. Nous voilà donc rassurer conquit même Denise et Evan viennent de sortir un album merveilleux, bien supérieur au 1er. On comprend que se couple a du potentiel à revendre peut-être qu'avec le temps ils approcheront de l'excellence d'un autre couple magique avec une chanteuse à la voie de sirène, le couple Victoria Legrand et Alex Scally aka Beach House.



Were We Once Lovers? - Tindersticks extrais de The Waiting Room (City Slang) Les Tindersticks la troupe du grand Stuart A. Staple a une carrière gargantuesque sans faux pas, est un des groupes les plus important de ses 20 dernières années, compositeurs de BO et attitré de la réalisatrice Claire Denis avec un inaugurale et magnifique Nénette Et Boni ultra culte et inépuisable BO. Aura durant ses plus 20 ans de carrière nourris notre indéfectible passion de la musique avec à chaque fois une excitation renouvelée au fils de leurs immenses albums. On pourrait scinder leur discographie en trois triptyques, ce qui n'est pas faux du propre aveux de Stuart Staple qui en parle ainsi aussi. Ils auront donc réaliser dans un 1er temps deux triptyques avec les inauguraux Tindersticks 1 & 2 puis Curtains, ensuite le très soul Simple Pleasure suivis de Can Our Love... et Trouble Every Day. Puis c'est le choc, le groupe traverse une crise existentielle, Stuart déclare même qu'avec Tinderstiks tout a été dis. Mais aucune séparation ne sera vraiment émise. Toujours est-il que Stuart sortira un album solo en 2005, le très beau et épuré Leaving Song. Puis en 2008, soit 7 ans plus tard après le dernier Tinderstick, la bonne nouvelle ils sortent The Ungry Saw et cet une nouvelle page qui s'ouvre, un retours en grâce, l'album est chaudement accueilli et leur inspiration est de nouveau renouvelé mais toujours avec cette patte reconnaissable entre mille. Mais Stuart reste prudent, "il n'est pas dis qu'on sortira encore un nouveau" Deux ans plus tard sort Falling Down A Mountain en plus sur le mythique label 4AD ! Et ils font de nouveau mouche tout y est beau et classieux. Le chant de Stuart au sommet de son art. de nouveau 2 années passe et sortent The Something Rain. Apparemment la vitesse de croisière de un album tout les deux ans et de mise...Et c'est l'émerveillement ils tiennent l'un de plus grands chef-d'oeuvre à la hauteur d'un Tindersticks 2 ou un Curtains ! Et voici un nouveau triptyque qui se referme....Sans doute le dernier cette fois-si tout à été définitivement dis..Les années musique passent, et désormais sans eux il y a comme un vide dont personne n'a le talant ni la classe pour le combler. Qui est à même de le combler sinon eux même ? Et voilà qu'en fin de 2015 avec un 1er extrais somptueux et surprenant titre annonce un nouvel album pour début 2016. Et ils réussisent le tour de force de se réinventer de nouveau les ambiances sont feutré, très soul c'est assez cinématographique si je devrai le rapprocher d'un de leur anciens album, se serai Simple Pleasure, aussi les BO pour claire Denis pour les ambiances cinématographique justement. Le chant de Stuart est encore plus mur et empli de vie et de justesse dont les arrangements somptueux le porte au firmament. Qu'on se rassure gageons qu'ils sont repartit pour un nouveau triptyque et qu'ils n'ont pas fini de nous surprendre !





Stranded Horse - Monde (Official Audio) extrais de l'album Luxe (Talitres Records)



Animal Collective - Golden Gal extrais de Painting With (Domino) 1er petite déception de l'année d'autant plus rageante qu'il s'agit de l'un de nos groupes préféré de tout les temps. Et d'un des plus important de ses 15 dernières années avec une créativité hors norme et une solide discographie. Mais l'album ici présent, même si on ne peut pas dire qu'il est mauvais est tout de même bâclé et n'arrive pas à la hauteur de tout ce qu'ils ont pu créer jus qu’auparavant que se soit avec AC ou en solo pour Avey Tare ou Panda Bear.





Villagers - Wichita Lineman (Official Audio) extrais de Where Have You Been All My Life ? (Domino)



Daughter - “Doing The Right Thing” extrais de Not To Disappear (Glassnote)







Ty Segall - Emotional Mugger (2016 FULL ALBUM STRM) C'est encore une grande réussite pour notre stakhanoviste préféré ! Où s(arrêtera le talant de se jeune rockeurs ?

...Et en supplément un court métrage réalisé spécialement pour accompagner le nouvel album où on vois notre rockeurs préféré évoluer dans un monde apocalyptique et incohérent de plus en plus vide et désespérément ou le pauvre bougre est sans aucune réaction...et...se décompose..



Ty Segall's Emotional Mugger (Official Video)



The High Llamas -- Here Come The Rattling Trees titre éponyme (Drag City)







Get Well Soon - It's A Catalogue - Official Video from GET WELL SOON on Vimeo.



Get Well Soon - It’s A Catalogue - Official Video extrais de Love (Caroline Internationale)







Matt Elliott - The Feast of St. Stephen extrais de The Calm Before (Ici D'Ailleurs) C'est de toute beauté encore un album élégiaque pour l'immense Matt Elliott. Encore un gros coup de cœur !!



Hip-Hop, Soul et Black Music





Massive Attack, Tricky & 3D - Take It There - featuring Tricky extrais de Ritual Spirit ep Retours en grâce pour la légende du trip hop originel





Wiz Khalifa - iSay ft. Juicy J [Official Audio] extrais de Khalifa





Future - Seven Rings (EVOL)



Anderson .Paak - The Bird extrais de Malibu





Adrian Younge - Something About April II (Complete Album) (HQ)





Torae - Entitled (Deluxe Edition) (Complete Album) (HQ)

ELECTRO SOUND DESIGN












_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1249
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 45
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Mar 23 Fév - 18:57

Bonsoir, j'effectue une petite mise à jour au vue du retard on en oublie un peu en chemin.

Les nouveauté du début de l'année 2016



Rock série :



New Order - Singularity (Official Video)



Protomartyr - "Dope Cloud" [OFFICIAL VIDEO]



Grand Blanc - Surprise Party (Video Edit) - Album : Mémoires Vives groupe français aux accents Cold-wave et post punk, très bien produit une bonne surprise venant de l’hexagone.





Steve Mason - Planet Sizes (Official Video) - album : Meet The Humans ancien chanteur des Beta Band



Murals - Violet City Lantern (Official Video) - album : Violet City Lantern



Primal Scream, Sky Ferreira - Where The Light Gets In - sortie de Chaosmosis le 18 mars 2016



Black Music :





Massive Attack, Young Fathers - Voodoo In My Blood 2eme superbe clip pour un tout grand retour des Massive Attack un ep que j'écoute en boucle. Un second ep est prévu pour le printemps et un album pour le courant de l'année.



FKA twigs - Good To Love

ELECTRO :





Moderat "Reminder" - Official Video sortie de Moderat - III le 1er avril



Infinite Fields - Signal



Pantha du Prince - The Winter Hymn (Feat. Queens)



Chanson française





Jean-Louis MURAT - French Lynx de l'album Morituri en sortie pour le mois d'avril 2016



Françoiz Breut - La Danse des Ombres [Official Audio] de l'album Zoo qui sort le 18 mars 2016. Produit par Adrian Utley de Portishead.



Quelques titres de la toile 2.0







" border="0" alt="" />





L'album oublié





Grandaddy - The Sophtware Slump (2000) [Full Album]
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Lun 29 Fév - 1:40

Bonsoir mes frères & sœurs I love you
Avec les 1er beaux rayons de soleil de l'année et ayant discuté reggae, j'ai envie de partager avec vous une sélection de titre rare et non moins intéressant du reggae dan-temps. Il est biend e savoir qu'à la grande époque du reggae et des labels cultes Trojan Cha-Chat records, Teem Label, Bright Star, Hamma records, Tuff Gong, Tramp, Ras Advra records, etc... Et qu'ils y avaient des dizaines de 7 et 12 inch qui sortaient chaque jours ! Pour beaucoup d'artistes se ne sera d'ailleurs qu'un titres ou deux. Ce qui donne une manne inépuisable de pépites oubliées à jamais que des dénicheurs cherchent frénétiquement
Je vais donc vous en proposez quelques une de ses pépites oubliées.


Sélection de chansons Roots reggae rares et cultes

Selected by Akasha

Roots Reaggae Lost-tape 1





Black Symbol - Everything Has It's Time + Dub (None A Jah Jah Children Lp 198X)



Delroy Wallace - Your My Queen + Dub "NEW STAR"



The Paragons - The World Is The Ghetto + Dub "PARAGON"



King Medious - This World + Dub "JUSTICE LEAGUE"



K.C. White - We Need More Love + Dub "RAS ADBRA





Tyrone Evans - You're So Cold + Dub "CLOCKTOWER"



The Heptones - Drifting Away + Dub "TEEM"



Linval Thompson - My Mother Seya + Dub "BIG STYLE"



Calman Scott - One Teacher, One Preacher "MML"





Michael Rose - Dreadlocks Coming For Dinner + Dub "DBT"



Douglas Boothe - Diplomatic / Version



The Officials - Babylonians



Vinny Shaw - Penetration + Dub " SOUL BEAT"




_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Lun 14 Mar - 12:28

Bonsoir les aficionados du bon son
Il n'y a pas à dire l'année commence en demis teinte et bien moins sur les chapeaux de roues de l'année dernière où on ne savais donner la tête. Mais bon ce qui a de bien en musique c'est que cela permet de se consacré aux anciennes musiques, revenir à ses classiques ou chercher des perles oubliées. Mais en même temps j'ai quant même de quoi faire une petite rubrique nouveauté avec de fort belles choses. Car après-tout ne vaut-il mieux pas qualité à quantité ? Bonne découverte et belle écoute !
Akasha.


Nouveauté du mois de mars 2016

Selected and created by Akasha.



Sélection rock



The Coral - Chasing The Tail Of A Dream - extrais de Chasing The Tail Of A Dream (2016 - Ignition Records)

L'air de rien The Coral c'est construit au fil des années une solide discographie sans crié garde et faire du remous inutiles...De vrais bosseurs qui axe tout sur leur musique. Huitième album en quinze ans de carrière d'une perfection absolue. Tout d'abord il y a du changement au niveau du band, en effet Lee Southall le guitariste s'en est allé, remplacé par Paul Molloy de The Zutons et cela s'entend le son de The Coral est bien plus compacte et survitaminé, mais sans être lourd dingue non plus je vous rassure ! Point de vue ligne directrice on est toujours sur une pop sucrée aux accents psychédéliques mais avec cette foi-si un son plus ample et rock anno 1966. Bien entendu au niveau de la section rythmique là aussi les choses s’accélère le chant de James Skelly doit bien lui aussi s'adapter aux nouvelles sonorités il n'hésite d'ailleurs pas à innover en nimbant son chant d'une légère reverb bien venue qui se marie parfaitement aux chansons. On a aussi droit à des solos, si si je vous assure, mais là encore une fois ce n'est pas du tout kitsch ou inutilement démonstratif cela relève vraiment la musique. Au niveaux des refrains on reste dans le style maison comprendre accrocheur mais avec la puissance en plus se qui rend les passages refrains épique et cinématographique bourré d'émotions diverses. D'ailleurs c'est pratiquement tout l'album qui beigne dans cette ambiance cinématographique. Renforcée ici et là par l'apport d'un violon ou d'un orgue rendant l'ensemble lynchien à souhait ce qui n'est pas pour me déplaire surtout quand c'est bien fait. Un album vraiment intriguant qui plus est nous tombe sur la caboche sans crier garde, une vraie belle surprise. On étais habitué avec The Coral à une certaine qualité qui jamais n'a déçus mais restait dans une certaine constance. ici ils surprennent réellement en se réinventant de fort belle manière, la meilleurs surprise de se début d'année !




MARS RED SKY - Mindreader - 2016 - Official from MARS RED SKY on Vimeo.





MARS RED SKY - Shot In Providence - extrais de Apex III (Praise For The Burning Soul) (2016 Listenable Records )

Deuxième belle surprise de se début de année. De plus ici il s'agit d'un groupe que je ne connaissais pas du tout, il sont français et pratique un Stone rock psyché mâtiné de doom dreamy. Un groupe que je vais ranger avec mes Hey Collosus, Kadavar et autre Barones ! Il n'y a pas à dire dans le genre musical on est face à un tout grand disque, tout y est rythmique lourde, basse ronflante, guitare acérée, chant incantatoire et habité long passage planant avec break et contre-break, sonorité ésotérique et halluciné le tout superbement maîtrisé une production solide. Ce qui frappe aussi malgré le fait qu'on est sur 8 titres c'est le large panel de sonorité et d'ambiance qui s'enchaînent parfaitement bien, ici tout est bien pensé et réussi. Il faut aussi bien se rendre compte que les français ne sont que trois, une section rythmique assurée par Jimmy Kinast (bass), Mat Gaz au fût et Julien Pras chant guitare. Et quelle guitare ! C'est le véritable fil conducteur de l'album c'est elle qui emmène les titres là où ils doivent aller, sans parler du songwrinting du bonhomme qui est de haute tenue, ce qui me donne à penser que même les popeux introvertis pourront y trouver leur compte ! Vraiment un bel objet que voici que je vais ranger précieusement avec mes classiques du genre il y mérite sa place !





The Heliocentrics - " Looking Back " - extrais de From The Deep (2016 - Now-Again Records)

Voici un groupe que je viens de découvrir, malgré que se ne sont pas des nouveaux venu. En même temps on est sur une musique sur laquelle je ne m'étais pas encore beaucoup penchée, c'est-à-dire un jazz fusion et hyper moderne. C'est sans doute la découverte l'année dernière de Kamazi Washington qui m'a donner l'envie de creuser dans se style musicale tellement son album m'avait fascinée ! Depuis lors j'ai écouté des groupes comme The Kandinsky Effect, The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble, The Mount Fuji Doomjazz Corporation, Dale Cooper Quartet And The Dictaphones et The Heliocentrics donc...Les Heliocentrics est un collectif basé à Londres , centrée autour du batteur Malcolm Catto, le bassiste Jake Ferguson et le producteur Mike Burnham. ici c'est un album basé sur des anciennes bandes récupérée chez leur ancienne maison d'édition à savoir l'exigeante maison Strut qui avait notamment édité leur énorme album avec le géniale Mulatu Astatke. On est donc en présence d'une musique classe sophistiquée, et savante mais tout en restant additive et vraiment planante. Chez Heliocentrics on est en présence de musiciens aux connaissances du jazz et d'autres musiques savantes ou world encyclopédique mais parfaitement digérée et le tout recraché dans une vision résolument moderne. Les ambiances sont agréablement cinématographiques on passe d'une émotion à une autre de façon fluide ce qui fait qu'on ne s'emmerde pas se que j'avais un peu peur quand on connais la position élitiste des musiciens du jazz assez hermétique aux profanes. L'apport d'instruments de musiques et de touche rock et post rock y est sûrement pour beaucoup et l'ajout d'élément de world music rend le voyage encore plus prenant. C'est une découverte précieuse que je viens de faire ici et que je partage avec vous !







Liima - Roger Waters (Official Video) - extrais de ii (4AD 2016) anciens membres des défunts Efterklang magnifique groupe danois !



Yeti Lane - Acide Amer



Violent Femmes - "Memory" Official Video



Cat's Eyes - "Drag" (Official Music Video) superbe titre annonciateur d'un nouvel album pour le projet parallèle du chanteur des Horrors,
Faris Badwan et sa compagne Rachel Zeffira.





The Last Shadow Puppets - Everything You've Come To Expect (Official Video) 2eme extrais annonciateur d'un album à sortir en mai après plus de 9 ans d'absence



Black Mountain - Mothers of the Sun (Official Video) - extrais de IV (2016 - Jagjaguwar)



Electronic music









Tim Hecker — Castrati Stack - extrais de Love Streams à sortir le 8 avril chez 4AD Records !

Hip-Hop black _music





Kendrick Lamar-Untitled (1,2 & 3) - extrais de Untitled Unmastered



Young Thug "For My People" feat. Duke



Rome Fortune - Blicka Blicka



BJ the Chicago Kid - Love Inside

L'album oublié





Primal Scream - Screamadelica (1991 Creations Records) produit par Andrew Weatherall.

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Jeu 7 Avr - 23:50

Bonsoir les aficionados du bon son !
Me revoici déjà fin mars, et non début avril car cette fois-si on rentre de plein pied dans cette année 2016 avec de belles surprises, des confirmé qui ressortent des choses vraiment excitante, des outsiders devenant valeur sûre et des nouvelles découvertes qui valent le détours. Alors sans plus attendre, on y va !
Akasha.


Nouveauté du mois d'avril 2016





Primal Scream - Autumn in paradise - Extrais de Chaosmosis (Sony Records 2016)
Voici un groupe qui l'ir de rien est entré dans la légende du rock British. La bande à Bobby Gillespie groupe à géométrie variable ou le seul Andrew Innes est membre permanent peuvent se venté d'une discographie impeccable au son particulier et reconnaissable entre mille mais qui a chaque nouvel album, se réinvente. Un groupe qui aura vu défiler aussi de grand artistes, Andrew Weatherall au manette du chef d'oeuvre "Screamadelica" Ou encore le guitariste Kevin Shields (My Blody Valentine) sur plusieurs album à partir de 1998. Bobby à toujours été un passionné du classic rock, il ne s'en est jamais caché, mais qu'il a toujours fusionné avec la hype du moment pour en faire une oeuvre unique et personnel, c'est ainsi qu'à l'aube des années 90' il fut un fer de lance de l'acide house et un peu plus tard de la britpop, qui pourtant avec un son foncièrement différent des autres groupes sortait carrément du lot. Avec l'album " Vanishing Point", ce sera le psychédélisme qui sera exploré. En 2000 sort "Exterminator (XTRMNTR)" et cette fois-si c'est l'électronique qui passe sous la moulinette de Gillepsie avec la participation des Chemical Brother. L'album suivant "Evil Heat " se verra exploré encore un peu plus loin l'Electro Rock avec des sonorités plus dark et avec un titre chanté par Lee Hazlewood. Avec "Beautiful Future" en 2008 Gillepsie veut renouer avec le rock plus classique des débuts avec des sonorités bluesy, orientalisant ou wordl et c'est de nouveau une réussite avec Josh Hommes à la guitare sur la dernière piste. More Light, l'avant dernier album en date et sorti en 2011 présente de nouveau un son plus ample, long en bouche avec des motifs sous forme de Mantra, psychédélique donc et kaléidoscopique, sans doute un de leur meilleur album depuis l'immense "Screamadelica". C'est dire si notre Bobby allait avoir la pression comme au bon vieux temps pour sortir le successeur.. Que neni au fait Bobby n'a jamais ressenti de pression, il a toujours fait ce qu'il voulait faire sur le moment présent de mettre en boite un nouvel album sans se soucier des quant dira t-on ou de l'album précédent. Et on peut le croire sur parole au vue de sa discographie. Alors quant est-il du nouveau ? Franchement il me retourne la tête, il est encore plus fort que le dernier, un son ample, des mélodies à la renverse un chant habité avec de magnifiques duos signé Sky Ferreira ou Rachel Zeffira, sur cet album on sort les boule à facette ou bouge le popotin, les refrains sont fédérateurs et funky à souhait ou gospel mais sans que cela sonne cucul pour un sous. Du grand art.


Primal Scream - Trippin' on your love





Lionlimb "Bored Today" Official Video- Extrais de Shoo (Bayonet Records 2016) Dans la cathégorie nouveau venu, c'est la toute belle surprise de ce début d'année. C'est jeune gens plus musiciens pour les autres que d'un groupe jusqu'à présent, Stewart Bronaugh et Joshua Jaeger ont notamment été musicien de studio pour Angel Olsen. Leur enfin 1er album pour leur compte sort enfin, car ces deux multiinstrumentiste hyper doué méritait de montré tout leur talant.Et c'est avec un "Shoo" sous le bras qu'ils le font, une merveille Psych-pop. Dont les fantômes de Elliott Smith ou Bowie planent aux détours de mélodies estampillée ano 1970' Mais Bronaugh et Jaeger valent bien plus qu'un groupe "revival" Leur référence savamment digérer sont "recrachée" en arrangement baroque de notre temps. Il y a du Smiths aussi dans certains titre ou de la soul blanche aux arrangement classieux comme on en attendais dans les années 72" chez Stax, Kent ou Motown en plus pop. Un titre comme "Wide Bed" par exemple, évoque le Eric Clapton de la fin des années 70' Un fort bel album aux multiples références des années 70' de bon goût rappelant la mémoire collective mais qui s'inscrit définitivement dans les mélodies et arrangement bien de notre époque ! Des albums de cette trempe, on en redemande.







La Sera - High Notes [OFFICIAL MUSIC VIDEO]



Heron Oblivion - Oriar



Black Mountain - Mothers of the Sun (Official Video)



The Coral - Miss Fortune





M. Ward - Girl From Conejo Valley (official music video)



The Goon Sax - Sometimes Accidentally (Official Music Video) - Extrais de l'album "Up To Anything " (Chaper Music 2016) Louis Forster n'est qu'autre que le fils du grand Robert Forster de Go-Betweens, mais il serait cruel de le réduire qu'à cette référence encombrante pour le fiston tant la légende du groupe est forte..Mais le jeune australien sans sort plutôt bien avec un 1er album plutôt convainquant avec une psych-pop de bonne facture aux charme fou et à la naïveté touchante écouter des titres comme "Boyfriend" ou "Up To Anything" m'évoque cette petite rosée du matin sur de magnifiques rose avec un petit soleil printanier, une des belles surprise imparable du mois.



School of Seven Bells - On My Heart [Official Video]



Sunflower Bean - Easier Said



Cullen Omori - Cinnamon [OFFICIAL VIDEO]- Extrais de l'album " New Misery" (Sub Pop2016) Cullen est l'ancien leader chanteur guitariste des géniaux Smith Westerns, Et il n'y a pas à dire son 1er album solo est à tomber ! Il faut écouter ses mélodies à faire pâmer les anges du monde céleste. Cullen Omori et son compo de Chicago fut un temps les protéger de Christopher de Girls qui avec le temps s'avérera plus encombrant qu'autre chose, surtout que le groupe au talent fou n'a plus rien à prouver avec deux albums magnifiques. Mais Cullen à besoin d'être seul pour pouvoir exprimer son talent, et il le fait de façon plus que convaincante avec un 1er album aux accent brit pop ou de Ultravox avec des mélodies qui resteront longtemps en mémoire, un des albums de l'année, et oui déjà^^







The Magnetic North - Signs Extrais de " Prospect Of Skelmersdale" (Full Time Hobby 2016) Erland Cooper a décidément un talent fou le leaders des immenses Erland & the Carnival revient accompagné de Anna Peel et Simon Tong (The Verve) pour son autre projet, The Magnetic North pour un nouvel album concept. Cette fois-si le thème tourne autours de la ville moderne de Skelmersdale, une nouvelle ville au nord de Liverpool construite au début des années 60 tombera en désuétude à cause de la crise qui perdurera jusqu'au règne de la Thatcher. La ville aura un regain d'intérêt par la suite grâce au fait qu'une grosse communauté d'artiste va s'y installer dont les parents du jeune Simon Tong. L'album (le 2eme) est de nouveau une bombinette pop-folk aux accents britich, avec des arrangements d'une grandes beauté, les chants cumulé de Erland et Anna sont à tomber, un classique en devenir, eh oui encore un pour Erland !






Liima - Roger Waters (Official Video) Extrais de ii (4AD 2016) le nouveau projet de 3 des membres de Efterklang.



THE DRONES: TO THINK THAT I ONCE LOVED YOU



Yeasayer - "I Am Chemistry" (Official Music Video) Extrais de Amen & Goodbye (Mute 2016)





Cross Record - Wabi-Sabi (Full Album)



Starwalker - Holidays (Official Video)



Damien Jurado - Exit 353 (Official Video)



Andrew Bird - Roma Fade



Et du côté de la France ?





Françoiz Breut - La Danse des Ombres [Official Audio] - Extrais de Zoo (2016 - Caramel Beurre Salé) Françoiz confirme tout son talent révéler sur la "Chirurgie des Sentiments" L'ex de Dominique A c'est offert les services de Adrian Utley (Portishead) pour la réalisation, un très bel album qui dores déjà sera dans les meilleurs albums made in France de 2016.



Michel Cloup Duo - Nous qui n'arrivons plus à dire nous - Extrais de "Ici Et Là-Bas" (Ici D'Ailleurs 2016) Un album qui s'annonce comme du Protest Song qui risque de sonner prophétique au vue des événements L'es leaders des cultisme Diabologum a toujours aimé jouer les "grandes gueules " et a assurément tout ce qu'il faut pour le faire. L’honnêteté, le vécu, la classe et est une fine plume reconnue. Et musicalement il est et restera un grand guitariste, son phrasé typique, du "spocken world" donc scié parfaitement au discours qu'il tiens sur se superbe nouvel album !



Michel Cloup Duo - La classe ouvrière s'est enfuie.



Jean-Louis MURAT - French Lynx [CLIP OFFICIEL] - Extrais de Morituri (2016 - Ici D’Ailleurs) JL. Murat est selon moi le plus grand artiste de France avec Dominique A. Et de loin de plus, qui à l'heure actuelle peut se vanté d'une telle écriture ? d'une musique aussi riche et pertinente ? D'une carrière aussi énorme et sans accroc ? Personne nous somme d'accord. De plus Murat se réinvente à chaque album, impossible pour lui de tomber dans l'immobilisme, l'auvergnat se qualifie lui-même comme un paysan, un artisan, un vrai bosseur, un stakhanoviste dans l'âme. Désormais signé sur l'exigeant label "Ici D'ailleurs" fini donc pour lui les major, Pias V2,...être signé chez Ici D'ailleurs est une preuve de plus que Murat reste pertinent et au sommet des grands artistes qui compte toujours. Voici enfin deux 1er clip d'un album qui comptera parmi ses plus grandes réussites, Le Cours Ordinaire Des Choses, A Bird On A Poire, Lilith, Le Moujik Et Sa Femme, Mustango, Dolorès, etc... Quel homme se Jean Louis Murat !



Jean-Louis Murat - Nuit sur l'Himalaya (teaser)





Baptiste W. Hamon - Joséphine

Côté Electro





Noveller - "Glacial Wave" [Official Video] superbe clip réalisé par les studios Fractal Visual



Brian Eno • ‘The Ship’ - Extrais de The Ship (Warp Records 2016) Que dire sur une telle légende sinon que sa musique reste un régale pour les esgourdes^^



Tim Hecker — Castrati Stack- Extrais de Love Stream (4AD 2016) Sa musique reste d'une beauté vénéneuse et appel à la paresse la contemplation et l'amour mais sans tomber dans le pompier le putassier et les clichés du genre, ça s'appelle la classe.

Du côté Hip_Hop





Open Mike Eagle & Paul White - Admitting the Endorphin Addiction - Extrais de Hella Personal Film Festival (Mello Music Group 2016)



Smokey Joe & The Kid - Just Walking (feat. Chill Bump) - Extrais de Running To The Moon (Banzai Lab)



WestSideGunn - Mr. T prod by Apollo Brown (Official Video) - Extrais de FLYGOD (Daupel 2016)





Domo Genesis - DAPPER feat. Anderson .Paak Extrais de Genesis (ODD Future Records 2016)



L'album Culte





Flotation Toy Warning ‎– Bluffer's Guide To The Flight Deck (Talitres 2004) FTW est un groupe anglais qui n'aura malheureusement sorti qu'un seul album composé de dix chansons miraculeuses. Elles sont chargée de tant de charmes de mélodies renversante et de multiple breaks et harmonies. On a litéralement une chanson dans la chanson tant les compositions sont riches mais sans surcharges tout est à sa place. On pense à se groupe culte qu'est Neutral Milk Hotel, soit leur cousin américain. Faites l'expérience de l'écouter et ensuite vous enchaînez sur In The Aeroplane Over The Sea De Neutral Milk Hotel, vous m'en direz des nouvelles !

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Classement des 25 meilleurs album du premier trimestre 2016   Lun 25 Avr - 23:28

Bonsoir les aficionados du bon son
En se début de année je vous avais émis le souhait de faire des classements trimestriels 4 en tout donc. Pour de un se rendre comte du potentiel de l'année, faire une parenthèse toujours parlante et riche en souvenir et de nous facilité la tâche du classement définitif de l'année écoulée. Eh bien c'est fait en voici toujours en tout les cas, ce sera donc pour janvier, février, mars. Et 1er constat il est pas si mal tout compte fait se début d'année avec un peu de recul, vous allez pouvoir en juger par vous même, bonne découverte ! Ah oui je ferais aussi un classement bis avec un 3 x 5 de Hip-Hop, album français et Electro.
Akasha.


Premier classement trimestriel de l'année 2016 : janvier, février, mars.

Avec de très belle surprises comme, Cullen Omori de Smith Western, le retours inatendu de Memoryhouse avec un album frais et charment, le chef d’œuvre de Diiv, les Goon Sax se groupe de jeunot avec le fiston de Robert Forster (Go-Betweens) qui nous sort un album d'une fraicheur et une innocence des plus touchante. Les retours réussi de Tynderstiks pour une nouvelle trilogie qui promet ? et Matt Elliott toujours aussi épique et bouleversant. Woods et Ty Segall qui sortent rien que moin leur meilleur album à se jour. Des déceptions aussi comme le nouveau Animal Collective qui est raté...






Robert Forster - Let Me Imagine You (official) extrait de Songs To Play (Tapete Records 2016)



Bitchin Bajas & Bonnie Prince Billy "Despair is Criminal" extrait de Epic Jammers and Fortunate Little Ditties (Drag City)



The Magnetic North - Prospect Of Skelmersdale (full album) (Full Time Hobby)



Tortoise - Gesceap extrait de The Catastrophist (Thrill Jockey) album complet.





Jesu / Sun Kil Moon - A Song of Shadows extrait de Jesu / Sun Kil Moon (Rough Trade)



The High Llamas - Jackie extrait de Here Come The Rattling Trees (Drag City)



EL VY - I'm The Man To Be extrait de Return To The Moon (4AD)



Suuns - Translate extrait de Hold/Still (Secretly Canadian )





Liima - "Amerika" (Official Video) extrait de ii (4AD)



The Heliocentrics - " Looking Back " extrait de From The Deep (Now Again Records)

Bombay - Slow Motion extrait de Show Your Teeth (V2 Benelux)



Lou Barlow - Boundaries extrait de Brace The Wave (Joyful Noise Recordings)



VOUS DÉCOUVREZ LES 12 1ER DE MA LISTE DE 25 ALBUM. VOUS RECOUVRIREZ LES 13 SUIVANT DANS UN JOUR, AVEC LES 5 MEILLEURS ALBUM DU 1ER TRIMESTRE DE CETTE ANNÉE, DÉJÀ PLEIN DE BELLES CHOSES !!!
- AKASHA



_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Jeu 28 Avr - 2:11

Bonsoir les aficionados du bon son
Voici la suite et fin du classement des meilleurs album du premier trimestre. Vous allez découvrir de très belles choses dont au moins deux chef d’œuvres pour les trois 1er du classement c'est de bonne augure pour les trois trimestres suivant ! Sans plus attendre on y va.
Akasha.


Premier classement trimestriel de l'année 2016 : janvier, février, mars.

Partie 2





Black Mountain - Florian Saucer Attack extrais de Black Mountain ‎– IV (Jagjaguwar)



Sunflower Bean - "Wall Watcher" extrait de Human Ceremony (Fat Possum Records)



Porches - Be Apart extrait de Pool (Domino)



Frankie Cosmos - "Outside With The Cuties" | GP4K extrait de Next Thing (Bayonet Records)





Future Of The Left ‎– The Peace & Truce Of Future Of The Lef - album complet : (Prescriptions)



Lionlimb "Bored Today" Official Video extrait de Shoo (Bayonet Records)



Memoryhouse ‎– Soft Hate - album complet - (Autoproduction)







The Oscillation - Truth In Reverse extrait de Monographic (All Time Low)



FIELD MUSIC - The Noisy Days Are Over extrait de Commontime ( Memphis Industries)



PJ Harvey - The Wheel extrait de The Hope Six Demolition Project (Island Records)







Cullen Omori - No Big Deal Cullen Omori - New Misery [FULL ALBUM STREAM PLAYLIST (Sun Pop)



The Goon Sax - Boyfriend extrait de Up To Anything (Chapter Music)





Tindersticks - Were We Once Lovers? extrait de The Waiting Room PLAYLIST (Lucky Dog Recording)





DIIV - Is the Is Are [Full Album] (2016) (Captured Track)





DIIV - "Mire (Grant's Song)" | GP4K


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Dim 8 Mai - 18:36

Bonjour boonjour les aficionados du bon son  Very Happy
Il fait beau aujourd'hui n'est ce pas ? On profite bien du jardin et de la piscine en tout les cas, je fais une p'tite pose pour vous proposez deux splendides clips des Radiohead extrais de leur nouvelle album à paraître dès aujourd'hui à 20 heure dans sa version digitale !! inutile de dire que à vingt heure pétante je le télécharge en attendant de recevoir sa version vinyle de ce qui est l'un des groupe les plus important post Beach Boys/Beattles.. Radiohead : nouvel extrait et annonce de l’album. Voici donc ses deux magnifiques titres doublé de non moins très beau clips, mention spéciale pour celui de Daydreaming...







Radiohead - Burn The Witch



Radiohead - Daydreaming


...Et en bonus je vous proposes un excellent Unplugged donné à Paris en 2003. Beaucoup d'émotions garantie sans trucage Smile



Radiohead Unplugged in Paris 2003

Tracklist


1. I Might Be Wrong
2. There There
3. Go to Sleep
4. Knives Out
5. Sail to the Moon
6. I Will
7. No Surprises
8. Punch-Up at a Wedding
9. Everything in Its Right Place
10. Street Spirit (Fade Out)
11. Fog
12. Karma Police



_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Lun 13 Juin - 1:42

Bonsoir les aficionados du bon son
Me revoilà après une p'tite pause salutaire car le net c'est bien, la vie c'est mieux  Very Happy Et cela m'a permis d'écouter encore pleins de nouvelles choses que je vais pouvoir vous faire découvrir bandes de p'tit veinards ! Aujourd'hui se sera sous les auspices des nouveautés un autre jour les perles oubliées. Alors trêve de bavardages et de digressions on s'y colle de suite
Akasha.



Nouveauté du moi de mai/juin 2016





Radiohead - Daydreaming  (2016 - Autoproduction ) Ce moi de mai a été inévitablement marqué par le grand retours des Radiohead. L'un des plus grand groupe post Love/Beach Boys, et qui aura marqué la décennie 90 au fer rouge avec l'immense Ok Computer grand disque qui aura créé un nouveau courant à lui tout seul ouvert des tas de perspectives nouvelles en musique. Ensuite  Ils rentreront de plein pied dans le nouveau millénaire avec une autre grande réussite, Kid A suivis de près par sa suite Amnesiac. Deux albums révolutionnaires autant pour le son que les compositions et même pour sa promotion..Ensuite se sera le mésestimé Hail To The Thief (2003), car trop compliqué pour le quidam et surtout assez sombre et pourtant c'est encore pour beaucoup (et moi même) un grand album. Après autant de créativité, s'en suivra un hiatus de 4 ans, temps nécessaire pour rechargé les accus après de longues tournées et une créativité exacerbée et mettre à maturité leur In Rainbows avec un coup de génie en mettant l'album d'abord en vente sur internet en free price et c'est le bingo ! Musicalement parlant on a affaire à un album disons honnête on est pour la première fois dans une sorte de continuité où ils poussent plus loin "simplement" ce qu'ils ont fait sur les trois derniers albums. Mais Radiohead malgré un léger surplace restent au dessus de la mêlée ! Radiohead n'a désormais plus trop besoin de se forcer, ils ont amassé assez d'argent pour glander et artistiquement parlant ils n'ont vraiment plus rien à prouver, s'ensuit donc un nouveau hiatus de 4 ans puis parait The King Of Limbs en 2011. Pour la première fois les critiques sont assez mitiger, il est vrai que Radiohead n'innove plus vraiment se contenant d'exploiter le sillon qu'ils ont eut-même créé. Ils refont le coup du free price et musicalement on est face à une sorte de fusion entre Ok Computer et Kid A Mais si bien sûr la surprise ny est plus on est tout de même face à un album de grande qualité qui plus est à la bonne idée d'être court et ne pas lasser Entre temps, n'oublions pas que Thom Yorke aura sorti un très bel album solo, le lumineux Eraser, Il sortira un deuxième album en 2014, le très beau Tomorrow's Modern Boxes. Ainsi que son projet Atoms for Peace, super groupe monté avec Flea (Red Hot Chilli Peppers) et  Nigel Godrich le producteur attitré de tous les albums de Radiohead. Et le nouvel LP de Radiohead dans tout ça vous allez me dire ? D'entrée de jeu je vous le dit tout net, c'est sans doute l'album le plus faible de toute leur discographie surtout sur la longueur, la faute à des titres trop linéaires et un manque flagrant de relief. Ça me fait mal d'écrire ça, tant je suis une fan absolue du groupe.  C'est d'autant plus décevant que tout n'est pas négatif sur cet album et les titres pris séparément sont réellement très beaux en particulier Daydreaming où enfin Johnny Greenwood met au service de la musique ces talent s de compositeur de musique de film avec ses cordes classieuses qu'on retrouvera d'ailleurs sur d'autres titres. Sinon que d'étonnement de retrouver un titre connu depuis...5 ans, en la faveur de A Moon Shaped Pool. Comme autre titre j'ai beaucoup aimé Present Tense uen sorte de samba fantomatique avec des cœurs flippants, sinon je relève deux points fort sur l'album. Thom Yorke chante encore mieux et la basse de  Colin Greenwood sauf l'album de l’ennui profond sinon on pourrai aussi relever une présence un peu plus marquée du batteur Phil Selway. On est donc passablement déçus de se retours aux affaires de la bande à Thom gageons que le suivant se fera moins attendre et qu'ils remettront l'église au milieu du village en attendant il reste toute leur discographie à redécouvrir ou écouter séparément certains nouveaux titres.  



Minor Victories - A Hundred Ropes de l'album Minor Victories (Fat Possum Records 2016)Minor Victories est un super groupe monté par Rachel Goswell des légendaires Slowdive se groupe shoegaze des années 60 et leur chef d'oeuvre Souvlaki. Elle c'est entourée de Stuart Braithwaite, guitariste de Mogwai, Justin Lockey, qui occupe la même fonction au sein des Editors, sans occulter le réalisateur James Lockey. Plus deux invités de luxe en la personne de Mark Kozelek sur For You Alaways tandis que James Graham de The Twilight Sad en fait autant sur le sommet Scattered Ashes. Et franchement l'album est plus que réussi ce qui n'est pas souvent le cas dans se genre de plan. Bon musicalement on ne vas pas tourner autours du pot, rien de bien neuf, on est ici face à du Ride se genre de chose, année 90 donc, mais la fraicheur y est, et les compositions et le mixage est solide. Ce qui donne un disque très agréable et épique. Je dirai aussi que cela donne confiance pour la suite, surtout le nouveau Slowdive qui est en gestation.


Minor Victories






Eagulls - Velvet  Album Ullages (Partisan Record)





Marissa Nadler - All the Colors of the Dark album Strangers (2016 - Sacred Bones Records )



The Claypool Lennon Delirium - Mr. Wright album Monolith Of Phobos (Chimera Music 2016) projet réunissant Les Claypool (Primus) Et Sean lennon (le fils de)





Steve Gunn - "Ancient Jules" album Eyes on the Lines (Matador)









The Strokes - Drag Queen extrais de Future Present Past Ep.



Band of Horses - Casual Party  album Why Are You OK (Interscope Records 2016)



La suite demain ou après demain, car le dossier est trop long pour éditer en une fois, bonne écoute !

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Mar 9 Aoû - 1:54

Les nouveautés en musique de l'été 2016





Daughter - No Care



Beach House - The Traveller





Dinosaur Jr. - Tiny (Official Video)



Metronomy - Old Skool (Official Video)





EL VY - Sleepin' Light



Puro Instinct "Tell Me" (Official Video)

Musique afro-américaine Hip-Hop ...











The Avalanches - Frankie Sinatra




The Avalanches - Colours (Official Audio)





Massive Attack, Ghostpoet - Come Near Me Après le EP 4 titres, dont un magistral avec Tricky. C'est clairement la grosse claque de cet été, avec notamment se titre avec l'incroyable Ghostpoet ! Vivement l'album, retours réussi pour se groupe culte.



Quelques sorties à venir pour la rentrée





The Wedding Present - Bear



Angel Olsen - Shut Up Kiss Me (Official Video)



The Divine Comedy - Catherine The Great



Okkervil River - Okkervil River R.I.P. (Official Video)



Wilco - "Locator"


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Lun 29 Aoû - 1:06

Bonsoir les aficionados du bon son
La semaine dernière fut haute en couleur musicalement parlant. Car elle vis enfin sortir le successeur de Chanel Orange, le chef-d’œuvre de Frank Ocean. Tout commença avec un tweet et un Teaser énigmatique annonçant l'album Endless, en effet le mercredi l'album parait sur I Tune sous la forme d'un clip de 45 min, la durée du dit album. Mais ce n'est pas fini dans la foulée un autre tweet annonce Endless comme une mise en bouche pour le réel album qui lui arrivera le week-end ! Et chose promise...Se sera donc Blond ou Blonde et non Boy Don't Cry comme annoncé depuis 2014...La suite dans ma chronique album.
Akasha.


Les nouveautés de fin août et de la rentrée septembre 2016





Frank Ocean - So Endless (New Audio) | Official Cover



Frank Ocean - At Your Best / You Are Love (Endless / Boys Don't Cry Album)



Voilà nous y sommes donc, Frank Ocean sort enfin SON album...Eh non même pas, il nous en sort deux ! Ô surprise et de taille, alors que annoncé depuis 2014 Boy Don't Cry mainte fois repoussé pour x raisons ne semblait jamais vouloir sortir. Alors pourquoi en définitive on se retrouve face à deux album et aucun des deux se nomme Boy Don't Cry ? La raison est à trouvé du côté de son ancien label (Def Jam Recordings) dont le contrat stipulait encore un album, se sera donc Endless pour honorer son contrat et sortir Boy Don't Cry sur sa structure personnelle nommée Boy Don't Cry (sic). C'est d'ailleurs avec un fanzine du même nom écrit pour l'occasion et ornée de photos que Blonde est présenté. Inutile de vous dire qu'il aura été en tirage limités et que c'est déjà collector. Alors et la musique là dedans me direz-vous ? Est-ce qu'on est face au digne successeur du chef-d’œuvre Chanel Orange ? Eh bien oui et nom, je m'explique.

Alors que CO était une succession de hit en puissance dans la plus pure tradition de la soul et dont chaque chanson faisait mouche, il faut voir en Endless et BDC un ensemble compact et plus expérimental de titres qui s’imbriquent les un les autres et cohabitent parfaitement entre eux pour former une trame cinématographique aux ambiances soyeuse et feutrée. Les nouveaux album se conçoit donc sur la longueur et s'écoute en album avec patience et volupté. On peut donc presque parler de suicide commercial ce qui est audacieux et tout en son honneur. Pourtant lorsqu'on vois la liste des invités (Om’mas Keith (Sa-Ra), 88 Keys, Rick Rubin, Mike Dean, Kendrick Lamar, Kanye West, Jamie XX, David Bowie, Gang of Four et les Beatles...), présent comme passé ou disparu (sic) On se dis d'emblée qu'on aura affaire à un album plus mainstream, or c'est l'inverse qui se produit. D'ailleurs ils sont tous méconnaissable concassé et parfaitement ingéré dans la masse sonore aux beat délicat aux sonorités minimaliste classe et feutrée qui sert d’écrin à une magnifique voix tout en retenue, bref la grande classe !



Frank Ocean - Nikes









Chromatics - Dear Tommy
Voici un autre groupe chéri en ses pages et votre ôte, car Chromatics est vien l'un des meilleurs groupes de son style et sa génération et l'inépuisable Kill For Love (2012) attends tout de même avec impatience son successeur qui plus est annoncé pour mars 2015, Dear Tommy, n'est finalement toujours pas sorti... On l'espère pour d'ici la fin de l'année ce qui en vue du nouveau titre, enfin un ancien mais méconnaissable comparé au titre éponyme qui annonçais la 1ere version de Dear Tommy ce qui laisse présager que l'album serait enfin bouclé. C'est que Johny Jewel est un perfectionniste compulsif et quand on a une chanteuse de la trampe de Ruth Radelet encore impériale sur se titre, ça peut se comprendre...

Les sortie à venir pour septembre 2016 présenté en vrac (suite)





Cass McCombs - "Run Sister Run" extrait de Mangy Love



THE ALBUM LEAF "BETWEEN WAVES" extrait de Between Waves









Teenage Fanclub - Thin Air extrait de Here



TRUE WIDOW - "Theurgist" extrait de AVVOLGERE

Hip-Hop, soul & black_music



Gonjasufi - Callus sorti le 19 août 2016



Gonjasufi - Vinaigrette



Gonjasufi - The Kill / Prints Of Sin



Phonte & Eric Roberson - Thru The Night



Young Thug - Floyd Mayweather (feat. Gunna and Gucci Mane) [Official Audio]

Young Thug - Floyd Mayweather (feat. Gunna and Gucci Mane) [Official Audio]

L'album culte oublié





Spacemen 3 - The Perfect Prescription (Full Album) Glass Records 1987

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Mar 20 Sep - 2:37

Nouveauté rentrée septembre 2016



The musics for autumn landscapes

Bonsoir les aficionados du bon son
C'est la rentrée c'est la fin de l'été et c'est maintenant que nos groupes et artistes préférés se décident en grand romantiques de nous présenter leurs nouvelles œuvres ! Alors je vous le dis d'entrée on est loin de l’excitation de 2015, qui décidément fut un grand cru. Mais il y a néanmoins de quoi faire, dons sans plus attendre on s"y plonge corps et âme....
- Akasha -




Bon Iver - 22 (OVER S∞∞N) [Bob Moose Extended Cab Version] - Official Lyric Video - extrait de 22, A Million (Jagjaguwar 2016) Alors l'album de la rentrée n'est pas à chercher bien loin, se sera le nouveau Bon Iver ! L'air de rien
Justin Vernon s'impose tout de même comme l'un des tout grand artiste de cette seconde moitiés de la nouvelle décennie du 21eme siècle. Et son 3eme albums ne fera pas mentir cette affirmation, après son 1er album enregistré en autarcie dans une cabane perdue dans une épaisse forêt canadienne, un deuxième beaucoup plus orchestré visitant tout ce que les musiques américaines à pu nous offrir de mieux, le revoici avec un album bien singulier et quelque peut déroutant aux 1ere écoute, ce qui n'est pas pour me déplaire. Au fait on pourrait apparenté le nouvel opus avec se qu'il avait expérimenté avec son groupe Volcano Choir, c'est à dire une folk matinée d'éléments electro éparts. Sa voix se retrouve sur plusieurs morceaux doublée par une voix autotunée sans pour autant tombé dans le mauvais goût ce qui donne une dimension kaléidoscopique à l'ensemble. C'est un album long en bouche qui ne se livre pas d'entrée de jeu mais qui se bonifie aux fil des écoutes, Bon Iver nous aura fait attendre 5 ans après l’acclamé 'Bon Iver' (2011) et son chef d’œuvre de 2007, " For Emma, Forever Ago" mais l'attende en valait le coup car Justin vient de signer un 3eme chef d’œuvre d'affiler !




Bon Iver - 10 d E A T h b R E a s T ⚄ ⚄ (Extended Version) Clip vidéo avec paroles officielles



Bon Iver - 33 "GOD" - Official Lyric Video





[2016-08-12] Bon Iver @ Eaux Claires (Full Set) Le nouvelle album joué en intégrale, cadeau !



The Wedding Present - Santa Monica- extrait de Going, Going... (Ospitones 2016) C'est la deuxième belle surprise de la rentrée, d'autant plus que on attendais rien de ce côté-là. Non pas que Wedding Present soit mauvais, mais depuis presque 20 ans ils se contentent d'aligné des album indies sympa mais jamais vraiment renversant et surtout ne se remettant pas en question. Or ici c'est tout le contraire, David Gedge et son guitariste Peter Solowka semblent avoir retrouver le feu sacré et nous propose un album surprenant et énorme de par sa construction et la diversité des titres. Avec en son milieu un long titre trippant au deux tiers un interlude joué au piano "Sprague " qui pourrait être l’hymne de cet automne...Et en début et fin des titres plus enlevé d'indies rock ou punk pop rock mais des plus inspirés de loin leur meilleurs album depuis des siècles^^ qui sera à ranger auprès de leurs grands classique que son Georges Best, Saturnalia et Take Fountain, un magnifique album de saison.



The Wedding Present - Rachel



The Divine Comedy - How Can You Leave Me On My Own - extrait de Foreverland ( Divine Comedy Records Limited2016)Retours en grâce pour Neil Hannon après deux albums en demi teinte. On retrouve sa pop baroque 100% so british ^^ Son songwriting n'a jamais été aussi additif et amusant à écouter, les orchestrations son luxuriantes.





The Warlocks "Lonesome Bulldog" extrait de Songs from the Pale Eclipse (Cleopatra Records 2016)



King Creosote - Wake Up To This extrait de Astronaut Meets Appleman (Domino 2016)



Nick Cave & The Bad Seeds - 'I Need You' extrait de Skeleton Tree (Bad Seeds LTD 2016)

Music Black, Soul rap





KOOL KEITH - World Wide Lamper (feat. B.a.R.S. Murre & Dirt Nasty) extrait de Feature Magnetic



Isaiah Rashad - The Sun's Tirade (FULL ALBUM)



Bishop Lamont ft. Xzibit - "BACK UP OFF ME" extrait de « The Reformation – G.D.N.I.A.F.T. »



Atmosphere - Pure Evil feat. I.B.E extrait de « Fishing Blues »

L'album oublié


Grizzly Bear ‎– Veckatimest - Warp 2009






_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3785
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 41
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    Mer 9 Nov - 1:09

Bonsoir les aficionados du bon son
Ce soir je vous proposes une sélection de garage rock du début originel en 1965 à nos jour ! Un p(tit tours d'histoire de se style musical en somme. Dont les pionniers fut The Seeds, The Sonics, Electric Prunes, The Remains, Count Five, etc... Ensuite plus tard les excellents The Lyres. Et de nos jours on a toute une ribambelle de groupe tous aussi bon les ans que les autres; Ty Segall, The Blind Shake, Fuzz, The Wands, The Black Angels, Allah La's, etc... Le son garage est caractérisé par l'apparition et l'usage de la pédale Fuzz, et de delays sur les voix et est une déviation du rock psychédélique mais plus agressif qui sera annonciateur du punk.. Sans plus attendre plongeons-nous corps et âme dans ma sélection !
- Akasha  



The garage rockn' not died







The Standells - Why Pick on Me (1966)



MC5 - Kick out the jams







The Seeds - Pushin' Too Hard.



The Blues Magoos - Tobacco Road



The Lyres - Nobody But Me







Ty Segall - Feel



FUZZ - POLLINATE





Thee Oh Sees - "Toe Cutter - Thumb Buster"(Official Music Video)





The Black Angels - Black Grease





Meatbodies - Disorder



Wand "Sleepy Dog"



The Blind Shake - "Old Lake"


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Jukebox à Akasha 2    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Jukebox à Akasha 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'elles ont étés vos plus grosses tempêtes !
» le Bardo-Thödol et Akasha
» ★ JUKEBOX
» ☆ le jukebox.
» JUKEBOX ❧ La boîte à musique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Culture :: Musique-
Sauter vers: